(Agence de Presse Panafricaine) – Après avoir souvent approché la victoire en terminant 8 fois sur le podium d’une étape sur la Tropicale, l’Algérien Youcef Reguigui a enfin gagné sur les routes gabonaises aujourd’hui à Bifoun. Youcef Reguigui a attendu six ans avant de gagner son étape de la Tropicale. Jusque-là il avait toujours été battu d’un fil. Aujourd’hui à Bifoun il a enfin pu laisser éclater sa joie en dominant le peloton de cette 15e édition, au sprint car c’est sa spécialité. A 30 ans il a offert aussi à son pays l’Algérie une première victoire sur l’épreuve gabonaise et c’est tout un symbole car Youcef Reguigui a été le premier coureur algérien à intégrer une équipe de World Tour, la première division mondiale, celle de MTN-Qhubeka devenue ensuite Dimension Data. Il a beaucoup appris au contact de grands champions sprinters comme Mark Cavendish et Edvald Boasson Hagen qui courraient dans la même équipe. Il a attendu avec patience aujourd’hui le retour du peloton sur les derniers échappés à seulement 3 kilomètres de l’arrivée pour reprendre confiance et préparer avec l’aide de son compatriote Yacine Hamza qui lui a permis de finir en beauté ce travail d’équipe. Après les Erythréens Natnael Tesfazion et Biniam Girmay, le Camerounais Clovis Kamzong, c’est la quatrième victoire africaine en cinq étapes sur cette Tropicale, ce qui n’était jamais arrivé en quinze éditions. Natnael Tesfazion conserve son maillot jaune de leader même si les écarts se sont resserrés en tête du classement général, Jordan Levasseur (Natura4Ever-Roubaix) s’est rapproché à 2’’ grâce aux bonifications en cours d’étape. Yorick KOMBILA MANFOUMBY pour APP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here