Englué dans la mondialisation, le continent a cru se prémunir des effets pervers de celle-ci en développant diverses organisations supranationales à ‘instar des Acp, une sorte d’excroissance aux accords de Lomé qui malheureusement accordent plutôt la part belle aux ex-métropoles qui, au travers des accords de partenariat économiques(Ape), en sont littéralement à dicter des politiques économiques liberticides aux pays africains en les délestant de leurs importantes sources de revenus à savoir : les droits de douane, question de leur imposer le recours à l’emprunt sur les marchés financiers européens pour combler des déficits commerciaux structurels et renforcer ainsi la dépendance de nos pays vis-à-vis de l’espace européen. Une tendance qui devra être inversée si d’aventure le continent prend en mains le contrôle des pays Acp.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here