AFRIQUE DU SUD 2,5 milliards de dollars de recettes par les télévisions en 2018

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Selon un rapport du prestataire irlandais Research and Markets,  spécialisé en études de marché, le chiffre d’affaires total de l’industrie de la télévision en Afrique du Sud, en 2018, a augmenté de 3,6% à environ 2,5 milliards de dollars en glissement annuel par rapport à 2017, tandis que les recettes de la radio ont augmenté de 2,2% à environ 312 millions par rapport à l’année précédente.

Ce rapport se concentre sur ces deux industries et examine leur état respectif et les mises à jour complètes sur la réglementation de l’industrie qui a, depuis ces dernières années, été miné par de sérieux problèmes de fonctionnement notamment à la South African Broadcasting Corporation. De même, comme au niveau mondial, les services de streaming audio et vidéo à la demande continueront de représenter un concurrent sérieux aux radiodiffuseurs sud-africains dans un avenir proche.

Par conséquent, conseille le prestataire irlandais Research and Markets,  les radiodiffuseurs locaux doivent planifier ou mettre en œuvre de nouveaux modèles commerciaux pour intégrer leurs offres aux plateformes numériques.

Toutefois, Research and Markets a salué les efforts entrepris par les autorités pour la reprise du processus de migration numérique longtemps retardé. Pretoria a annoncé que l’abandon définitif de l’analogique interviendra en 2020.

En effet, avec des revenus s’élevant à près de 1,6 milliard de dollars en 2016, le marché sud-africain de la télévision était déjà celui enregistrant le plus de revenus sur le continent africain. Selon un rapport du cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC) sur les perspectives économiques des marchés africains des médias et du divertissement réalisé en 2017,  la nation arc-en-ciel continuera de dominer l’industrie continentale de la télévision jusqu’en 2021, où les chiffres du secteur de la télévision atteindront environ 3,9 milliards de dollars. Ces informations sont révélées par

Toujours selon le rapport, le secteur de la télévision connaîtra un taux de croissance annuel moyen de 4,6% sur les cinq prochaines années. Cette croissance sera stimulée par l’augmentation de la pénétration de la télévision payante chez les Sud-africains. En effet, contre 57,5% de foyers sud-africains utilisant la télévision payante en 2016, la nation arc-en-ciel devrait compter 59,9% d’abonnés à la télévision payante en 2021. par Didier Jammeh


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

TCHAD HCR: 135 millions de dollars pour les besoins humanitaires des réfugiés

Read Next

Togo : Une croissance prévisionnelle de 5,1% en 2019

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *