Afrique du Sud : Des organisations de la Société civile sortent du silence et s’unissent contre la recrudescence des violences xénophobes

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

(Agence de presse panafricaine) D’après ces dernières, il s’agit d’une honte pour le pays. Ses organisations n’arrivent pas à comprendre comment est ce qu’après 25 ans de la démocratie, le pays soit encore à cette étape.

Elles ont donc décidé de former une coalition pour contrer ses attaques inhumaines: « Nous sommes honteux, car après 25 ans de démocratie, voilà où nous en sommes. Nous continuons à nous battre entre nous. Çà ne peut pas se produire, pas au nom de tous les Sud-Africains. Il faut que cela cesse. Tous les 4 ans, on se retrouve au même point. », déplore Teboho Mashota, de l’organisation des avocats pour les droits de l’homme.

« Pour nous, ces attaques xénophobes sont des attaques contre la classe ouvrière. Ce ne sont pas n’importe quels migrants qui sont ciblés, mais les plus pauvres. Tout cela est lié à un chômage et une pauvreté qui augmentent, ce qui pousse à s’en prendre aux migrants comme boucs émissaires, ce qui permet de faire oublier les échecs du système. », ajoute Mametlwe Sebei, président d’un syndicat de travailleurs de différentes industries cité par RFI.

Pour finir, la coalition appelle les autorités à adopter une position de fermeté face à cette situation qui ternit l’image du pays. Depuis dimanche, les violences xénophobes ont fait 10 morts et plus de 70 arrestations avec des magasins appartenant aux commerçants étrangers pillés et incendiés.

Par N.R.E App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Médiascopie : La presse solidaire autour de Kalak Fm

Read Next

Ministère des forêts et de la faune : Redéploiement stratégique autour des réformes

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *