ChAdOx1 n CoV-19

(Agence de presse panafricaine) -L’Afrique du Sud vient d’entamer le premier essai clinique d’un vaccin contre le Covid-19 sur le continent. Ce candidat vaccin a été développé par l’université d’Oxford et est déjà en phase de test sur l’homme en Grande-Bretagne. L’Afrique du Sud approche des 140 000 cas détectés de coronavirus et 2500 morts et reste le pays le plus touché d’Afrique par la pandémie. En avril dernier, une polémique sur l’éventualité que le continent puisse servir de cobaye pour tester des vaccins avait déclenché une vive colère. Mais cette fois, les autorités sud-africaines précisent qu’elles sont volontaires.

 

 

 

Le vaccin appelé ChAdOx1 n Covid-19 doit être testé sur 2 000 volontaires en Afrique du Sud. Un essai clinique est déjà en cours en Grande-Bretagne sur 4 000 personnes. Et une autre étude est prévue au Brésil sur 5 000 personnes. L’objectif affiché est de déterminer si ce vaccin est efficace dans des zones différentes du globe et sur des populations variées. Les chercheurs veulent aussi savoir si les personnes atteintes du Sida, particulièrement fragiles, peuvent aussi être protégées. En Afrique du Sud, l’essai doit ainsi inclure 50 séropositifs. Alors que le pays entre dans l’hiver austral, les autres maladies respiratoires saisonnières comme la grippe sont de retour et les hôpitaux craignent manquer de lits. «Maintenant plus que jamais, nous avons besoin d’un vaccin pour empêcher les infections par le Covid-19», selon Shabir Madhi, professeur à l’université sud-africaine du Witwatersrand, à Johannesburg, et responsable de l’essai clinique dans le pays.

 

 

 

Mary Ngom pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here