(Agence de presse panafricaine) -Avec la perpétuation de la pandémie, la couverture sociale s’en trouve fortement sollicitée pour à défaut de répondre à des besoins spécifiques du moins de ne point rompre la mission régalienne de l’état en matière d’assistance sanitaire. Et c’est à ce titre que le gouvernement français en son ordonnance du 25 mars 2020, a décidé de prolonger les droits à l’AME de 3 mois pour les bénéficiaires ayant leur droit arrivant à expiration entre le 12 mars et le 31 juillet.une décision opportune à souhait pour de nombreux immigrés africains sans exclusive résidant dans ce pays.

 

 

 

L’AME une aubaine pour les Africains

 

L’Aide Médicale de l’Etat (AME) est un dispositif permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins gratuitement. Une fois attribuée, l’AME est accordée pour 1 an et est renouvelable chaque année. L’AME permet une prise en charge à 100% des frais de soins et permet à son bénéficiaire de ne pas à avoir à avancer de frais. Les personnes à charge du bénéficiaire sont également couvertes à 100%, de même que les mineurs, qui le sont quoi qu’il arrive. Aussi peut-on comprendre que de nombreux africains francophones jettent leur dévolu sur la France afin non seulement de se prémunir de la barrière linguistique, mais aussi et surtout bénéficier d’une meilleure couverture sociale et singulièrement sanitaire par ces temps de Covid-19 où de nombreux revenus ont été revus à la baisse afin de préserver les emplois dans divers secteurs de l’économie française. Et comme dans la majorité des cas il s’agit de travailleurs au noir, l’Ame se présente comme une véritable aubaine pour les Africains, même si sur un tout autre plan ils devront souffrir de restrictions de voyager hors de ce pays d’accueil durant la période de prolongation des prestations de l’AME, pour ceux qui remplissent las conditions d’éligibilité à ses prestations.

 

 

Kelle Dadou pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here