Mohamed Moussa, le nouveau directeur général de l'Asecna

(Agence de presse panafricaine) -Au sortir des péripéties ayant marqué les assises de la 66e session du conseil d’administration de Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et  à Madagascar (ASECNA) sous la présidence du ministre des transports du Sénégal, Alioune SARR et en présence de ses pairs des pays membres, le nouveau directeur général de cette institution panafricaine a à nouveau jeté son dévolu sur sieur Mohamed Moussa pour présider aux destinées de l’Asecna pour la période 2021-2024.

 

 

 

Un choix qui en dit long autant sur les qualités managériales de l’homme que sur sa vision prospective qui entend faire du ciel africain un socle nouveau pour la renaissance socioéconomique du continent au travers de prestations davantage personnalisées et donc susceptibles d’améliorer le niveau de satisfaction de ses publics-cibles et d’assurer aux états membres un accroissement substantiel des revenus émanant des prestations relevant de la sécurité et de la navigation aériennes.

La délégation du Cameroun

En somme, on aura simplement mise en exergue le programme sur lequel se sera adossée la candidature de Mohamed Moussa adoubé par de nombreux états-membres parfois au détriment de candidats locaux à l’instar du Tchad qui aurait pu faire bloc avec le candidat camerounais par exemple mais a préféré apporter son soutien au candidat nigérien Mohamed Moussa. En dépit de la durée des travaux commencés dès 09 heures du matin du 14 septembre pour se terminer autour de 20 heures l’homme sera resté serein attestant de la confiance qui était la sienne quant à l’issue desdits travaux consacrés essentiellement à la désignation d’un nouveau DG.

APP

En fait loin de procéder à un jeu de chaises musicales, on a plutôt mis un point d’honneur à privilégier la continuité avec un zeste progressif ; eu égard aux mutations qu’entend implémenter Mohamed moussa durant son second mandat de quatre ans qui commence le 01er janvier 2021 prochain.

Les 4 candidatS

Au total, on pourrait simplement dire que tout est bien qui finit bien en dépit de l’exigence de l’Afrique Centrale à voir son candidat accéder à ce poste comme si la direction générale était subitement devenue tournante.

L’assistance

Mais le croire c’était sans compter avec la notoriété induite du candidat nigérien qui a su porter les avancées sociales au sein de l’organisation en faisant sien l’amélioration constante des conditions de travail à l’Asecna d’où certainement le satisfecit de bon nombre d’employés de la structure qui a jubilé à l’annonce de sa désignation sur nos différentes plateformes digitales. Mieux, les résultats univoques ayant conduit à sa désignation sont révélateurs lui qui a enregistré 10 voix sur 18 contre 03/18 pour le Camerounais représentant de l’Afrique centrale et le Mauritanien et 02 voix pour le candidat de la Rca. Et dans la foulée, la convention panafricaine des médias l’a désigné bien avant prix de l’excellence du mérite pour l’année 2019 dans le secteur des transports aériens. Une distinction qu’il recevra certainement avant son installation pour son second mandat.

Abdou Diof pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here