Bénin - Campagne
Abraham Agboakounou donne le top de la deuxième édition
(Agence de presse panafricaine) -Octavic-Bénin lance la deuxième édition de la campagne «Zéro accident en fin d’année». Cette campagne qui vise à sauver les vies des conducteurs de taxi-ville est lancée ce mardi 24 novembre au siège de l’organisation syndicale à Dantokpa.
Pour le secrétaire général du syndicat, Abraham Agboakounou, la campagne est lancée. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut que les actes suivent les discours. Chaque conducteur, en quittant sa maison, doit prendre des mesures de prudence sur la route. l’Organisation des conducteurs de taxi-ville des communes du Bénin (Octavic-Bénin) entend continuer la sensibilisation sur les autres gares routières afin que le message soit entendu et mis en application. De sages conseils ont été prodigués aux conducteurs venus nombreux suivre les différentes communications. Il est demandé aux chauffeurs de faire attention non seulement à leur conduite mais aussi à celle des autres usagers de la voie publique. Chaque conducteur présent sur les lieux a juré la main sur le cœur qu’il veillera à ce que cette campagne soit couronnée de succès. Il profite de l’occasion pour lancer la première édition de la campagne zéro accident de son organisation syndicale.Des autocollants de sensibilisation ont été distribués aux chauffeurs pour que tous ceux qui empruntent la voie publique puissent lire les messages. L’objectif est d’éviter les accidents de la circulation en cette veille des fêtes de fin d’année.

Propos de quelques participants

Noël Guedessi, président national  de la Centrale des organisations syndicales des conducteurs, transporteurs et travailleurs assimilés du Bénin (Cosycotrab)
Aujourd’hui comme vous le constatez, c’est dans une euphorie que nous avons lancé officiellement la campagne zéro accident en fin d’année que nous intitulons «conducteur et usager de la route, nous verrons 2021». L’Octavic est à sa deuxième édition de cette campagne  mais le COSYCOTRAB sa première édition. En fin d’année généralement, il y a une affluence qui ne s’explique pas, on voit du monde, du surnombre, on voit de la densité dans la circulation. Et c’est normal, puisque lorsque vous avez travaillé durant un an, vous voudriez bien faire plaisir à votre famille. Donc en fin d’année, on s’empresse d’aller acheter certaines choses au marché et cette affluence fait que tout conducteur, toute catégorie confondue, trouve du travail à faire. Cela les excite à vite aller et revenir, ce qui explique les accidents que nous observons en fin d’année.
Bénin - Campagne
Les conducteurs de taxi-ville
C’est pourquoi, nous avons choisi justement chaque fin d’année pour sensibiliser les uns et les autres à prendre conscience que l’accident peut arriver à tout moment. Donc si nous prenons conscience que nous sommes les premiers auteurs des accidents, on peut diminuer considérablement les cas d’accidents en fin d’année. Nous sommes réunis pour lancer cette campagne, parce que nous nous sommes dit que la répétition est pédagogique. Tant que nous serons en train de rappeler aux uns et autres notre rôle et implication  dans les accidents de circulation, tant que nous serons de temps en temps en train de nous expliquer ces choses, la conscience professionnelle va s’asseoir davantage et nous permettre d’avoir un comportement plus professionnel.

Un suivi obligatoire

Il y aura un suivi puisque la semaine prochaine, il aura «mardi de l’épanouissement» où on fera une évaluation  pour savoir s’il y a des accidents parmi les conducteurs des gares routières ici présents. Ce sera la même chose les lundis au niveau des gares-routières lors des cérémonies des couleurs.
Gérard Adaitcha, SG Union nationale des conducteurs de taxi-ville et interurbain du Bénin(Unacotavib)
 La campagne zéro accident en fin d’année, est une initiative du secrétaire général Octavic-Bénin et qui est à sa deuxième édition. Cela nous permet de sensibiliser nos collaborateurs, nos amis conducteurs pour que nous puissions rentrer dans une nouvelle année en joie. Cette année, il y a une très grande différence. Car il y a eu assez de conducteurs  qui ont répondu à l’invitation contrairement à la première édition. Après le lancement, nous allons essayer de sensibiliser les amis conducteurs sur toute l’étendue du territoire national afin que tout le monde soit informé.
Parfait Folly correspondant (App) Benin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here