(Agence de presse panafricaine) -Les députés ont désigné mardi 28 juillet leurs représentants devant siéger au sein de l’Autorité de protection des données personnelles (Apdp).

 

 

 

 

Trois sièges sont vacants et devraient être occupés par les députés. A la faveur de la session extraordinaire en cours, Louis Vlavonou et ses pairs ont désigné ceux qui doivent les représenter valablement. Sur les trois députés à y envoyer, le Bloc républicain, minorité parlementaire, en a eu un seul et les deux autres attribués à l’Union progressiste. Il s’agit pour le compte du Bloc républicain (Br) de l’honorable Wally Zoumarou et des députés Worou Yaya Akibou Sorô et Euric Guidi pour le compte de l’Union Progressiste (Up). Ils seront, dorénavant, les yeux et les oreilles de l’institution parlementaire au sein de l’Apdp jusqu’à la fin de leur mandat en 2023. L’Autorité de protection des données personnelles (Apdp) est chargée de veiller à ce que l’informatique soit au service du citoyen et qu’elle ne porte atteinte à l’identité humaine, aux droits de l’Homme, à la vie privée, aux libertés individuelles ou publiques. Elle est née sur les cendres de la commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

 

 

 

 

 

Parfait Folly correspondant (App) Bénin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here