Paul Hounkpè, secrétaire exécutif national des Fcbe
(Agence de presse panafricaine) -Le parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) avait prévu une formation à l’intention de ses maires, adjoints au maire chef d’arrondissement pour ce samedi 18 juillet. Aux dernières nouvelles, elle n’aura plus lieu.
Le parti de l’opposition, le seul ayant pris part aux élections communales et municipales du 17 mai 2020 est en difficulté. Sorti des consultations avec sept maires dans son escarcelle, le parti de Paul Hounkpè avait prévu une formation à l’intention des maires, leurs adjoints et des chefs d’arrondissement pour ce samedi dans la ville de Parakou. Au menu de la rencontre, des outils pour permettre une gestion efficiente au niveau local pour impulser une nouvelle dynamique à la décentralisation.
Aboubacar Yaya, maire de Parakou déchu
Contre toute attente, un recours porté devant la cour suprême a arraché un conseiller municipal au parti de l’opposition. Or, le code électoral stipule en ses articles 292 et suivant que c’est le parti majoritaire qui désigne le maire et ses adjoints dans la commune. Avec cette perte d’un élu, Fcbe totalise désormais 16 conseillers sur les 33 que compte la municipalité de Parakou. La cour a ordonné la reprise de la désignation du maire, ses adjoints et chefs d’arrondissement.
Paul Hounkpè reporte la formation
Alors que les dispositions pratiques seraient déjà prises pour la tenue de la formation, la décision de la cour suprême est tombée comme un coup de massue sur la tête des leaders de cette formation politique. A travers un communiqué, le secrétaire exécutif national des Fcbe informe du report de la formation. Quand bien même, il n’a pas évoqué les raisons du report, il est aisé de constater que c’est la décision du jeudi 16 juillet qui a rebattu les cartes. Désormais, Fcbe n’aura plus que six maires sur les soixante dix-sept.
Parfait Folly correspondant (App) Bénin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here