Nestor Batio Bassiere, ministre en charge de l'Environnement
 (Agence de presse panafricaine) -« Arbre, santé et résilience climatique » c’est sous cette thématique que sera célébrer  la deuxième éditions de la Journée nationale de l’arbre (JNA) dans la ville de Banfora dans la région des cascades.
Il  est attendu lors de cette deuxième éditions, la mise en terre d’au moins 200 000 plants dont 65 000 au niveau des sites sécurisés dans les chefs-lieux des 13 régions, à laissé entendre le ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique du burkina.
Le Panel
À l’occasion de la première édition de la Journée Nationale de l’Arbre, organisée en 2019, 75% des plants mis ont survécu. Au nombre de 100 000, ces plants étaient principalement des espèces locales comme le baobab, le néré, le raisinier, le tamarinier, le caïlcédrat, etc plantées sur des sites sécurisés dans les régions du pays.
Abel Yerbanga correspondant pour (App) Burkina-Faso

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here