Burkina-Faso: Ouagadougou accueille le G5 Sahel

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 5-ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’État du G5 Sahel s’ouvre lundi 04 février 2019 à Ouagadougou, la capitale du Burkina-Faso. 

L’annonce a été faite par un communiqué de la présidence du Faso. Constituée par les dirigeants des cinq États membres à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad  qui constituent leG5 Sahel. «La Conférence des chefs d’État est l’organe suprême de l’institution et en tant que tel elle fixe ses grandes orientations et options stratégiques», nous informe-t-on.La conférence des chefs d’État assure la tutelle politique et la gestion des interfaces politiques de toutes les actions de développement et de sécurité des pays du G5 Sahel. Cette rencontre au sommet se tient, après celles de Ndjamena en novembre 2015, de Nouakchott en 2016, de Bamako en février 2017 et de Niamey en février 2018. «La réunion, a lieu à un moment où le Burkina Faso, qui s’apprête à prendre la présidence en exercice du G5 Sahel et pays hôte de du sommet, déploie des efforts pour contrer les attaques terroristes sur son territoire»,, précise le communiqué..Facile donc de cerner les défis sécuritaires assez pressants. Y allant  «le G5 Sahel s’active, avec ses partenaires techniques et financiers à l’opérationnalisation de sa Force Conjointe pour mieux contrer les actions terroristes des groupes armés dans la sous-région, renseigne le communiqué, ajoutant que l’organisation entend mettre aussi l’accent sur un meilleur équilibre et une bonne articulation entre le développement et la sécurité», déclare une source diplomatique Expliquant encore la démarche, une autre source nous confie que «la rencontre des cinq chefs d’État a pour but de leur permettre de mieux fédérer les efforts pour faire du G5 Sahel un espace économiquement intégré, socialement prospère, culturellement riche, où la sécurité et la paix règnent durablement.»Les sources proches de l’organisation nous apprennent que le président Roch Marc Christian Kaboré va remplacer  son homologue Mahamadou Issoufou du Niger, à  la présidence en exercice de l’organisation dont la réunion au sommet a été précédée par la tenue à Ouagadougou des réunions des experts, le 31 janvier 2019, et des ministres, ce dimanche 3 février 2019. par Elise Murielle Seh


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Campagne D’information et De Sensibilisation Sur Le Droit Foncier Et Domanial Du Cameroun dans la ville de Douala 31 Janvier au 04 Février 2019

Read Next

Sénégal: Aliou Cissé, reste en poste jusqu’en 2021

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *