(Agence de presse panafricaine) -depuis quelque temps, l’opérateur économique libanais-Camerounais est l’objet d’un feu nourri par réseaux sociaux.

 

interposés alors qu’il se sent africain à plus d’un titre et consacre au continent l’essentiel de ses activités entamées au Sénégal où il est né avant de s’étendre à d’autres pays et principalement au Cameroun où il a investi dans la production de matelas à travers MDC non sans qu’il y soit représentant de marques, en l’occurrence Madar et la société SPN se mouvant dans les mèches. Au total c’est au moins un millier de compatriotes émargent dans sa masse salariale, ce qui lui a valu une naturalisation en bonne et due forme en novembre 2019 dernier. Dès lors, on comprend mal qu’il soit ainsi vilipendé alors même que son personnel ne tarit pas d’éloges à son endroit et que les riverains des zones d’implantation de  ses différentes affaires exaltent sa générosité. serait-ce un chantage sibyllin à l’effet de lui extorquer quelques billets ? Dans tous les cas, il est malsain de s’en prendre ainsi à un créateur de richesses et d’emplois qui peut réaliser ses investissements ailleurs.

 

Nyobe Nyobe pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here