Camwater-vandalisme
Camwater matériel volé

(Agence de presse panafricaine) -Sieur François Tioto Tiotsop en complicité avec certains agents véreux de l’entreprise avaient fait des équipements réseau leurs approvisionnements sans frais pour alimenter à leur tour une quincaillerie jouxtant l’agence de Deïdo au lieudit château d’eau, avant que la direction de lutte contre la fraude de la Camwater n’en fasse sa préoccupation.

 

 

 

Et depuis deux mois environ, celle-ci épaulée par des éléments conjoints de la police judiciaire et de la gendarmerie de son ressort territorial n’entreprennent de démanteler ce réseau frauduleux et surtout très préjudiciable pour la Camwater indexée à raison pour ses usagers qui comprenaient mal la forte dégradation des prestations à eux servis et tenant outre de la faiblesse du débit et des pénuries circonstancielles d’approvisionnement. En fait ce monsieur qui n’a guère lésiné sur les moyens pour enrôler dans son escarcelle des agents véreux a réussi la prouesse non seulement de se muer en fournisseur de fait de Camwater en lui revendant en sous-main des équipements pourtant dérobés de ses propres installations qui à l’occasion subissaient outre des déperditions importantes de fourniture d’eau en sus offraient aux usagers réguliers d’accroître leurs récriminations à son encontre pour éroder significativement sa notoriété induite.

Camwater-vandalisme-vol
matériel volé

Aussi peut-on comprendre que la direction de la lutte contre la fraude n’y soit pas allée de main morte, en commettant à ce propos de véritables limiers pour débusquer les vandales et surtout leur commettant et comparses dans ce qui va s’avérer un puissant réseau parallèle de fourniture d’équipements lourds à leur victime : la Camwater.

Camwater-vandalisme
matériel volé

Aussi longtemps que le type d’équipements vandalisés participait d’intrants uniquement destinés aux installations du réseau de distribution d’eau potable aux usagers et non plus pour leur seule connexion, comme on pouvait plutôt s’y attendre. Du coup, on comprend aisément pourquoi en dépit des efforts incessants des dirigeants de cette entreprise, elle ne parvient toujours pas à améliorer ne serait-ce que substantiellement le niveau de satisfaction de ses clients plutôt enclins aux récriminations.

 

Camwater-vandalisme
toujours le matériel volé

Fort heureusement, la patience et la témérité de la direction de la lutte contre la fraude portent aujourd’hui leurs fruits avec le démantèlement dudit réseau quand bien même sa tête de proue a pris la clé des champs. Mais il n’empêche que cette direction a pu identifier la fameuse quincaillerie et surtout le magasin de stockage des équipements dérobés avec le concours des vandales pour une valeur de plusieurs centaines de millions de F Cfa. depuis vendredi la Camwater est entrée en possession dudit matériel, il ne fait point de doute que tout au moins, les vandales mettront un terme à leur activité rédhibitoire à plus d’un titre.

Camwater-vandalisme
quincaillerie fictif

Au demeurant, il s’agit d’une prouesse à mettre à l’actif de ladite direction de lutte contre la fraude elle qui a préalablement reçu l’aval du directeur général, Gervais Bolenga déterminé non seulement à améliorer la notoriété induite de l’entreprise aux destinées de laquelle il préside, mais surtout à étendre au mieux le taux de desserte assorti d’un meilleur niveau de satisfaction de ses différents publics-cibles.

Nyobe Baudouin pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here