(Agence de presse panafricaine) La production de ce film qui retrace le quotidien des Camerounais aura mobilisé des gros financements pour une œuvre de qualité à dires d’experts qui lui prévoient par ailleurs un succès conséquent, eu égard aux acteurs et autres intervenants qui ont rendu possible cette œuvre culturelle majeure qui aura son importance dans l’optique du renforcement du vivre-ensemble.

C’est le cas de le penser puisqu’on y décrie les maux qui minent le quotidien des Camerounais dans l’optique de les exorciser par l’image. et c’est tout naturellement qu’on y a associé la crème sectorielle, en l’occurrence Maestro Productions et surtout Etoundi Jean-Jacques qu’on ne présente plus. nul doute qu’au sortir de la grande première prévue le 14 septembre prochain en l’hôtel Séréna de Bonamoussadi dès 19 heures, s’en suivra une altération du phénomène de corruption et mieux encore la préséance de la prise en charge médicale dans nos structures hospitalières et sanitaires où cette problématique y est également évoquée pour la dénoncer.

Par Kelle Doudou App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here