(Agence de presse panafricaine) -Entre déficit communicationnel et chevauchements la pandémie fait son sillon au Cameroun, tant la sensibilisation des populations se veut lâche et quasi inopérante ne serait-ce qu’à en juger par le non respect de certaines dispositions pourtant édictées par le Chef de l’Etat et véhiculées par le Chef du gouvernement, Premier ministre. tout au plus, on vit une répression feinte servant en réalité de sauf-conduit aux forces de maintien de l’ordre pour racketter les commerçants retardataires des débits de boisson qui ne s’alignent à l’heure de fermeture de 18 heures.

Ainsi va le Coronavirus au Cameroun et ce malgré l’accroissement progressif du nombre de cas enregistrés et généralement transmis via tweets du ministre de la santé, alors que les populations ne sont pas toutes connectées et qu’à peine tous nos villages accèdent à Internet alors qu’avec la radio communautaire considérée à juste titre comme le canal le mieux à même de permettre de toucher une cible plus étendue et accroître substantiellement le taux de sensibilisation des populations toujours incrédules devant des statistiques délivrées à doses homéopathiques et pire des informations parcellaires vite dénaturées par les adeptes des réseaux sociaux plutôt enclins à engendrer la panique plutôt que de rassurer des populations qui en ont grandement besoin en ce moment.

A preuve, le moindre décès est attribué à cette pandémie comme celui qui défraie la chronique dans la capitale économique ce matin, alors que ni les autorités médicales et encore moins administratives n’ont déclaré le genre de mort du défunt présenté comme premier cas de décès, suite à ladite pandémie. En somme, un laisser-aller d’autant plus préjudiciable que l’Italie nous parle au travers des tristes records qu’elle a battus en seulement trois semaines de contamination avec près de 5 000 morts, alors qu’elle était en confinement. dans cette optique, on se demande bien que font nos nouveaux élus plutôt absents du terrain alors que sous d’autres cieux ils sont au front s’impliquant dans l’élaboration des stratégies de lutte et surtout l’affectation heureuse des cas suspects vers des lieux de confinement sécurisés et répondant parfaitement aux restrictions gouvernementales édictées pour barrer la voie à la propagation de ce virus très mortel.

Nyobe Nyobe pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here