Cameroun–engagement sociétal
la 8e Etude Ascomt/Malaria

(Agence de presse panafricaine) -Au travers de la 8e Etude Ascomt/Malaria sur la perception de la pratique de la RSE au Cameroun, on perçoit nettement mieux les entreprises les mieux à même d’accompagner ce pays dans sa quête d’un mouvement consumériste aussi fort qu’actif sous d’autres cieux afin de booster conséquemment sa croissance globale et envisager la réalisation à date de son plan d’émergence en dépit de son souci sécuritaire ou encore de la crise sanitaire.

 

 

En focalisant cette étude sur la recherche du mieux-être pour les populations camerounaises, les auteurs de celle-ci ont littéralement mis le pied à l’étrier tant il est vrai que la situation d’insécurité que vivent les régions septentrionales et celles du Noso est inhérente au recul du bien-être des populations desdits ressorts qui se sentant marginalisées ont cru prendre des armes à l’effet de contraindre le pouvoir central à leur accorder davantage de considération. Et au total on en sort avec une sorte de baromètre reprenant la perception spontanée des populations camerounaises à l’égard des entreprises qui se meuvent dans leur pays. Et quand bien même on aura circonscrit à dessein les variables déterminantes de cette étude, ces variantes sont suffisamment représentatives pour donner un aperçu le mieux à même de classifier qualitativement les entreprises socialement responsables au Cameroun.

 

 

Dès lors, il devient évident que les industries agroalimentaires tiennent une place de choix dans ce classement suivi des entreprises de services, tant l’offre industrielle est quasi-inexistante dans ce pays qui de surcroît peine à s’arrimer au mouvement consumériste ambiant. Toutefois, grâce à la pertinence des études menées jusqu’ici par le tandem Ascomt/Malaria, on voit plus clair dans la détermination du Cameroun à se donner plus de chances pour relever le défi majeur qu’il s’est assigné : atteindre à date l’émergence et diluer conséquemment les attentes des populations vis-à-vis des entreprises qui les entourent. Et entre permutations, promotions et reculs, le classement issu de cette étude démontre à suffisance que le consommateur camerounais est loin d’être insensible aux marques d’attachement des entreprises pour son plein épanouissement.

 

 

 

 

Nyobe Nyobe pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here