Cameroun: L’économie en marche

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Banque africain de développement (Bad)  annonce une croissance de 4,4 % en 2019 et 4,7 % en 2020.

Dans son annuel rapport sur les Perspectives économiques en Afrique (PEA), la Banque africaine de développement prévoit, pour le pays de Paul Biya, une croissance du produit intérieur brut (PIB) réel à 4,4 % en 2019 et 4,7 % en 2020. Cette hausse de la croissance, selon l’institution financière, va provenir de la «mise en activité d’infrastructures de production énergétique et de transport, et de la remontée des cours mondiaux du pétrole.»

L’on parle à cet effet du « déficit de la balance des transactions courantes qui devrait se stabiliser autour de 3,1 % du PIB en 2019 et 2020 », nous explique les responsables de  la banque panafricaine qui, dans son rapport, explique encore que «quant au taux d’inflation projeté, il devrait rester inférieur à 3 %, la norme communautaire.»

Dans le même rapport, on lit clairement que  «le niveau des recettes budgétaires attendues en 2019 est fortement dépendant des fluctuations des cours mondiaux du pétrole. Le pays devra poursuivre ses efforts pour la restauration de l’équilibre de ses comptes publics, reconstitution des réserves de change et consolidation de la parité monétaire régionale».

Si donc, la note est optimiste, on peut déplorer quelques aléas qui vont obliger le Cameroun à s’investir dans les dépenses. Il faut dire que la menace est réelle : «les perspectives de croissance économique sont également menacées par la dégradation de la situation sécuritaire dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Si cette crise persiste, elle pourrait accroître le niveau des dépenses de défense et de sécurité, affectant ainsi les prévisions budgétaires de 2019 », note la BAD.

En rappel, la croissance du PIB réel en 2018 était de 3,8%, l’inflation est estimée à 1,1 % et le solde de la balance courante reste déficitaire avec 3,2 % contre 2,7 % en 2017.

par Elise Murielle Seh


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Gabon: Un opposant maintenu en prison

Read Next

Cameroun: Maurice Kamto en prison

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *