(Agence de presse panafricaine) -Le PDCI , a dénoncé vendredi « la non prise en compte de la gratuité de la carte nationale d’identité(CNI) », par le Gouvernement ivoirien. Selon Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA, « la Banque Mondiale a donné 30.000.000.000 FCFA pour que les Ivoiriens aient la carte nationale d’identité gratuite.
Mais le Gouvernement de Côte-d’Ivoire n’est pas honnête envers le peuple, en lui faisant payer », t’elle a été sa déclaration majeure, au cours d’une conférence de presse animée ce jour à la maison du parti. Dix (10) failles, à en croire Maurice Kakou, relèvent du processus de l’obtention de la carte d’identité. Chose dit il, qu’il qualifie d’incongrue. Pour cette raison, il demande au gouvernement de faire attention : « Nous PDCI, nous avons fait venir tous les étrangers dans notre pays.
Ils peuvent tout vendre mais pas notre nationalité, le Gouvernement actuel doit faire attention pour des cartes nationales d’identité qu’il distribue aux étrangers. En 3 mois, il ne peut pas faire plus de 3 Millions de cartes, C’est impossible », a  martelé Guikahué, avant d’ajouter son dévouement à se prononcer  sur la carte d’identités  en direct sur les médias d’Etat« Il faut un débat sur la CNI, pour qu’on dise ce qu’on sait ».
« Nous continuions, notre combat. C’est pourquoi, nous demandons aux jeunes de faire leur certificat et leur jugement afin de faciliter le processus d’obtention de la CNI », a-t-il dit. Il a émis 7 exigences parmi lesquels la séparation de la carte d’identité et de la carte de vote.

Stéphane Beti pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here