Dr Djoubaye Abazene

(Agence de presse panafricaine) -En marge de ses intrinsèques aptitudes professionnelles doublées d’exégète du droit, le ministre des transports, Djoubaye Abazene qui n’est pas à sa première expérience à ce poste ministériel n’en est pas moins un des piliers du régime en place en République centrafricaine qui a cruellement besoin de hauts cadres de sa trempe pour braver le double pari de la mutation sociopolitique et économique sans lesquelles il ne saurait envisager avec sérénité sa stabilité politique en taisant à l’occasion toutes ces velléités de recours à la violence pour accéder à la magistrature suprême qui aujourd’hui vient d’être entourée d’un garde-fous supplémentaire avec la thèse de doctorat que vient de soutenir avec brio le même ministre des transports, Dr Djoubaye Abazene.

 

 

 

 

Au demeurant, on lui doit le formidable développement des infrastructures de transport dans ce pays plutôt desservi en la matière mais déterminé depuis peu sous sa ferrure de combler ses déficits et de surtout se positionner en pilier de l’intégration sous régionale à travers son tissu infrastructurel en transports, tous segments confondus notamment fluvial, terrestre, aérien à travers la refondation de l’agence nationale de l’aviation civile et le Sodiac et la création des débarcadères à Ouango sao et surtout l’aménagement des abords du fleuve Oubangui avec l’imminence de l’aménagement des voies navigables avec la société VN et bien évidemment la régulation des pirogues de petit calibre le tout sous le prisme des états généraux à venir dudit département ministériel avec en bonne place l’arrimage du bureau du fret terrestre centrafricain (BARC) à la modernité avec la construction d’un nouvel édifice en gestation. Toutes actions ayant requis l’assentiment du Président Faustin Archange Touadera.

 

 

 

 

Nyobe Nyobe pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here