Centrafrique : Une thérapie pour les enfants traumatisés

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

( Agence de presse panafricaine ) Mamie Nouria Meniko, psychologue congolaise a trouvé un médicament plus naturel pour traiter les blessures psychiques et soulager les enfants centrafricains traumatisés. C’est l’approche par le dessin.  

L’expérience est menée dans le camp de déplacés de Lazare, dans la ville meurtrie de Kaga Bandoro, au nord du pays. Ici, la spécialiste examine chaque jour, les dessins d’enfants en état de stress post-traumatique. Une méthode qui pour elle, «permet de combler le fossé entre les enfants et les adultes

La psychologue explique encore qu’«avec le dessin, l’enfant s’exprime mieux et supprime la barrière qui existe parfois entre lui et l’adulte » dit clairement la responsable du programme du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) qui a été mis en place pour identifier et traiter des enfants atteints de troubles du stress post-traumatique.

Il n’est point de trop de rappeler qu’avec le conflit en Centrafrique, des centaines d’enfants ont été confrontés à des formes graves et permanentes de mauvais traitements. On a cité ente autres des abus sexuels, la négligence, des violences physiques. Tout ne va pas sans conséquences. Plusieurs enfants sont à la fin aux prises avec de graves blessures psychiques qui perturbent leur développement. Pauline est une victime. Elle explique ses nuits : «je revois sans cesse ces images de massacres et surtout de viols que les filles subissent. Je n’arrive pas à dormir et j’ai peur au moindre petit bruit. Mais je suis devenue dessinatrice pour comprendre mieux la situation et je m’en sorts petit à petit », explique l’adolescente.

Pour Mamie Nouria Meniko, «le chemin est encore long pour que le traumatisme disparaisse totalement. Mais il faut apprendre aux enfants à vivre avec cela» .

Les statistiques estiment à ce jour,  233 enfants, âgés entre 5 et 15 ans identifiés comme souffrant de troubles de stress post-traumatique.

Par Alex Dibonguè App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Togo : Gnassingbé frappe à la porte du Commonwealth

Read Next

Gabon : Un remaniement annoncé

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *