app

(Agence de presse panafricaine) -Dans l’optique de contribuer pour une coopération innovante, fondée sur les actions des chambres consulaires et des territoires cet organisme voudrait marquer la priorité absolue de la relance économique africaine, à partir des territoires en Europe et en France notamment, le 18 septembre prochain.

 

 

 

Valoriser l’action menée plus particulièrement par les chambres consulaires (au travers du Compagnonnage / Partenariat consulaire), acteurs de terrain au service des entreprises et du développement territorial, De la manière la plus pratique, concrète possible, il s’agit de mettre en lumière au travers de témoignages des solutions africaines durables développées par le réseau de coopération CPCCAF avec les territoires, qui font la démonstration de la fertilisation croisée Europe-Afrique ; démontrer par ailleurs que les contraintes environnementales et sanitaires sont aussi des sources de croissance et peuvent être des opportunités de développement pour les territoires, en Europe comme en Afrique, grâce à l’appui aux entreprises et aux métiers qui est assuré par les chambres.

 

 

Pour ce faire, ledit colloque ne lésine pas sur les supports pour une large diffusion auprès des différents publics-cibles avec notamment une organisation en ligne assortie de captations de vidéos pouvant être ensuite diffusées sur les réseaux sociaux. Le tout se faisant en partenariat avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Emmanuel COHET, Ambassadeur chargé des partenariats économiques avec l’Afrique); Assemblée nationale (Vincent Ledoux, Député), Conseil présidentiel pour l’Afrique – CPA (Mbaye Fall Diallo, Université de Lille), avec les réseaux représentés au sein de la CPCCAF (Mounir Mouakhar, Président, Didier KLING, 1er Vice-Président trésorier, Joël FOURNY, Vice-Président…). Le tout sur un programme conséquent articulé autour de plusieurs acteurs majeurs à l’instar de : Gaëlle Chambard, Vincent Ledoux, Emmanuel Cohet, Mounir Mouakhar, Didier Kling, Joël Fourny non sans compter avec l’Ambassadeur du Sénégal à Paris, S.E El Hadji Magatte Seye, pour élaborer de concert les stratégies pour la relance des économies africaines après la crise sanitaire et socio-économique afin d’implémenter des solutions concrètes mises en œuvre ou proposées par les chambres consulaires. Une implémentation adossée sur des débats préalables et un atelier entre les chambres consulaires et les entreprises parties prenantes au service du développement local. Il en sera notamment ainsi de la structuration des filières économiques et du renforcement des chaînes de valeur, la professionnalisation des métiers et l’insertion des jeunes et des femmes comme objectifs des actions de formation et d’accompagnement qui sont menées sur le terrain en Afrique, sous la présentation de David Ruffin du Pays de Loire et de

 

 

Stéphane Drobinski, DG CCI Côtes d’Armor pour la mise à niveau (renforcement des compétences) des entrepreneurs par la démarche partenariale de Compagnonnage. Bien évidemment, des acteurs africains y interviendront également, notamment Didier Mavouenzela (CCIAM de Pointe-Noire, Congo) sur la réciprocité partenariale du Compagnonnage ainsi que Olivier Louedec, artisan français, sur les apports du compagnonnage artisanal. Enfin, il sera fait un rappel de l’implication des chambres dans le développement des entreprises du territoire, en lien étroit avec les collectivités qui animent le territoire et soutiennent son développement car, il s’agit de développer des modèles pour parvenir à faire des villes et territoires durables, porteurs de croissance et d’opportunités d’affaires de l’avis de Jean Talla, CCI Bordeaux Métropole. Tout comme il sera accordé une place de choix à l’agriculture et aux métiers dans le développement de l’Afrique sur la trajectoire des objectifs du développement durable. Au total il s’agira d’une journée pleine à tous points de vue.

Hermine Yeye pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here