(Agence de presse panafricaine) -Sidy Touré Tiemogo, ministre de la communication et des médias, par ailleurs porte parole du gouvernement ivoirien, a animé  une conférence de presse hier à son cabinet au plateau (Abidjan), pour son apport contre le Coronavirus.

Devant la presse nationale et internationale fortement mobilisé,  Sidy Touré a rappelé à  l’entame de ses propos les  recommandations du conseil national de sécurité pour lutter contre la propagation du Covid-19.<< En vue de protéger les populations face à la pandémie de la maladie à Coronavirus (Covid-19), le Conseil national de sécurité du lundi 16 mars 2020 a adopté un certain nombre de mesures.24 heures après leur entrée en vigueur et sur recommandation du comité des experts en charge du suivi national de la pandémie, le gouvernement a décidé d’ajouter la mesure de suspension de l’entrée en Côte d’Ivoire des voyageurs non ivoiriens en provenance des pays ayant plus de 100 cas confirmés de maladie à Coronavirus (covid-19) à la suspension des vols en provenance de ces pays>>.  Pour le ministre de la communication et des médias, le gouvernement dirigé par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, reste mobilisé et ne ménage aucun effort pour faire face à cette pandémie. Le porte parole du gouvernement a également indiqué à la presse que les << réajustements seront communiqués par les comité d’experts et de veille>>.

Pour  Sidy Touré, la responsabilité est collective. << Nous devons prendre prendre conscience de la gravité de la situation et respecter scrupuleusement les mesures sanitaires en vigueur. Il nous faut agir ensemble. Nous vivons une crise sanitaire mondiale ; pendant cette période de lutte, il nous faut adapter nos modes de vie. Le gouvernement en appelle , à la discipline, et surtout à la responsabilité des uns et des autres pour le bien de tous>>, a t’il conseillé avec insistance.

<< l’État de Côte a décidé de l’auto-confinement. C’est un choix des ministres de la santés de la CEDEAO et de l’UA à leur réunion du 22 février dernier. l’État a pris les dispositions. Nous avons un suivi de toute les personnes en auto- confinement. Il y va de notre responsabilité>>, a soutenu le Professeur Bénié Bi Vroh Joseph, directeur général de l’Institut d’hygiène publique (INHP), qui a pris part à cette conférence aux côtés du ministre de la communication et des médias.

Stéphane Beti pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here