Côte d'Ivoire Action gouvernementale
Patrick Achi dresse le bilan de ses 227 jours
(Agence de presse panafricaine) -Le Premier ministre ivoirien était face aux journalistes, ce lundi 08 novembre 2021, à l’auditorium de la primature, pour sa première conférence de presse sur l’action du gouvernement. 
Se prêtant à cet exercice, le chef du gouvernement a passé en revue les progrès enregistrés dans  les domaines du renforcement de la paix, de la cohésion sociale et la sécurité, de la transformation structurelle de l’économie, du développement du social et du capital humain, du développement d’une administration plus engagée et plus performante, du développement des régions et  l’amélioration du cadre de vie. ‹‹Notre premier pilier, c’est le renforcement de la paix, de la cohésion sociale et de la sécurité. Et sur ce thème, qui pourrait nier les avancées notables? Les dernières élections législatives se sont, en effet, déroulées de façon ouverte et transparente, avec la participation de tous les partis politiques, pour la première fois depuis deux décennies, renforçant le processus de cohésion sociale››, a-t-il souligné. Abordant la question sécuritaire, notamment, la menace terroriste, Patrick Achi a rassuré  que la Côte d’Ivoire et ses partenaires sauront faire face aux enjeux. ‹‹Nous avons d’abord mis en place la zone opérationnelle nord qui permet aux forces armées de Côte d’Ivoire de mieux contrôler cette partie du territoire. Nous avons renforcer nos capacités opérationnelles, nos équipements et la formation de nos soldats. Des actions d’amélioration des conditions de vie des populations du Nord ont été entreprises pour mieux marqué la présence de l’État››, a-t-il fait savoir.
côte d'ivoire
Le ministre d’État, ministre de la défense accueillant le chef du gouvernement ivoirien
Pour ce qui est de la transformation de l’économie, le Premier ministre d’Alassane Ouattara est formel. Ce processus est en marche. Avec, entre autres, l’accélération de la transformation des productions agricoles et du développement des PME. ‹‹Nous avons aussi accélérer la transformation de nos richesses agricoles, notamment, l’anarcade dont le taux de transformation approche en 2021 les 15% de la production nationale, le cacao ou nous venons d’inaugurer l’extension d’une usine de broyage à Yopougon, qui sera la plus grande unité de transformation de fèves de cacao au monde, avec une capacité de 170 mille tonnes, ou le coton avec la relance de l’industrie textile à Korhogo, Bouaké Dimbokro et Agboville››, a expliqué Patrick Achi.
côte d'ivoire
Les membres du gouvernement ont pris part à la rencontre au grand oral du Premier ministre
En outre, le locataire de la primature ivoirienne a évoqué les avancées sociales enregistrés par son pays. Selon lui, la couverture maladie universelle qui est entrée dans sa phase active, permettra aux populations d’accéder à des soins de qualité à moindre coût. ‹‹Au 31 octobre 2021, près de 3,2 millions de nos concitoyens sont effectivement enrôlés. Pour les cotisations, si 100% de celles prévues sont recouvrées pour l’ensemble des fonctionnaires en activité ou à la retraite,  et les retraités du privé, le taux de recouvrement pour les salariés du privé se situe lui à 40%. La progression de ce taux sera pour nous un enjeu clé, y compris dans le secteur informel. Enfin, si le réseau des soins atteint, aujourd’hui, 1000 établissements, il est évident que nous devons améliorer notre dispositif, améliorer le niveau des prestations et améliorer l’accès à ces prestations, notamment dans le monde agricole. Ce sera un champ prioritaire en 2022››, a-t-il ajouté.
Dans le secteur de l’éducation, l’ambition du gouvernement ivoirien est de consolider les acquis et de rendre le système plus performant. À cet effet, il a mis en œuvre la suppression des cotisations Coges voulue par le Président  de la République et qui vise à soutenir la politique de la gratuité de l’école. Il a, également, adopté plusieurs réformes pour ancrer la maîtrise des savoirs fondamentaux. Patrick Achi a achevé son intervention en levant le voile sur les axes prioritaires  sur lesquels planchera son équipe  dans les mois à venir. Le gouvernement va, ainsi, travailler à l’accélération des chantiers d’infrastructures stratégiques pour la croissance, à l’amplification des chantiers de transformation de l’économie, à l’action pour le progrès social, à la continuité des réformes structurelles qui modernisent le pays et à la poursuite de l’action de redressement moral menée par le Président de la République. Nommé le 26 mars dernier par le président Alassane Ouattara, l’homme d’État ivoirien Patrick Achi dit marcher sur les pas de ses prédécesseurs Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko.
 Stéphane Beti,correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here