l'Honorable Kouyaté, président de l'Union des enseignants Rhdp (UE-RHDP)
(Agence de presse panafricaine) -La place du Carnaval de Bouaké a abrité, le samedi 23 juillet 2020, la cérémonie mémorable et triste du regretté Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly décédé le 08 juillet 2020 à la suite d’un malaise. Cette cérémonie organisée par l’UE-RHDP ayant à sa tête, l’honorable Kouyaté, député de Lakota, a vu la présence de plusieurs personnalités au nombre desquelles les Ministres  Kandia  Camara, Jean Claude Kouassi et Amadou Koné pour ne citer ceux là.
Selon le premier responsable de l’Union des enseignants Rhdp, l’exercice de la fonction du corps  enseignants est devenu plus confortable grâce à tout ce que le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a fait leur endroit.  «Il était notre avocat, Oui Amadou Gon était l’avocat de l’éducation nationale. Ce grand homme d’État était attaché au secteur éducation et formation. Amadou Gon Coulibaly nous a quitté,  mais il nous a laissé un héritage et des valeurs qui parlent à des enseignants comme nous. Ces valeurs  sont la fidélité, l’engagement, l’acharnement au travail, l’amour du travail bien fait et l’intégrité morale», a-fait savoir l’honorable Kouyaté.
Le panel
Il a par ailleurs  lancé un appel à ses collègues enseignants afin de  prendre pour socle ces valeurs dans l’exercice de leur fonction.  «Chers collègues,  voici les valeurs que nous devons désormais enseigner à nos élèves et étudiants,  parce que ce sont-elles qui fondent une nation. Nous avons appris de son parcours des vertus de travail, de loyauté, d’humilité et de persévérance» .
Le ministre des transports Amadou Koné, cousin de l’ex premier ministre Amadou Gon Coulibaly
Avant de quitter le pupitre, le député de Lakota a rappelé la forte mobilisation faite par  l’union des enseignants Rhdp à l’heure où toute la République confiait ce grand Ivoirien à la terre de ces ancêtres le weekend dernier à Korhogo.
Les femmes Rhdp
La Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia kamissoko Camara a quant à elle rappelé une période mal connu lorsque le parti au pouvoir,le Rdr devenu Rhdp se trouvait à l’opposition. «Au moment d’écrire le programme de gouvernement du RDR, le Secrétaire Général, délégué du parti, Amadou Gon Coulibaly a pesé de tout son poids afin que le secteur de l’éducation formation soit traité de façon particulière. Grâce à lui, ce cadre théorique prévoyait déjà un véritable plan Marshall en faveur de l’école et de ses acteurs. Tout ce qui a été réalisé plutard, a été une opérationnalisation de cette volonté porté par celui à qui le candidat Alasane Ouattara avait confié le concept de son projet pour la Côte. Mes chers  collègues enseignants, vous vous souvenez certainement que le premier acte  de gouvernance de son excellence Alassane Ouattara, Président de la République a été la mise en place du programme présidentielle d’urgence. A cette époque, nous étions encore confinés au Golf hôtel. Il fallait parer au plus pressé devant l’état de dégradation dans lequel se trouvait le pays. Devant le constat d’une école ivoirienne sinistrée, le maître d’œuvre du PPU Amadou Gon Coulibaly,  sous la Houlette du Président Alassane Ouattara, a décidé que notre secteur soit logé à la première enseigne. Souvent au détriment des autres secteurs stratégiques et je m’en excuse auprès de mes collègues ici présents et de ceux qui ne sont pas là. Il nous a fait la part belle afin d’instaurer un système éducatif mal en point» a-t-elle révélé.
Les guides religieux
 Poursuivant son intervention, Kandia Camara a rappelé à ses collègues enseignants qu’ils sont orphelins  parce-que le défunt Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly  était le visage humaniste et généreux de l’autorité publique.
les Gardiens de la tradition
« Il avait un sens tellement fort de l’essentiel et de l’utile qu’il réservait à nos sollicitations un intérêt particulier. Tout au long de la semaine dernière, la République lui a rendu un ultime hommage. Dans la foulée, les forces vives du RHDP se sont mobilisés au parc des sports de Treichville pour présenter au Président de la République leurs sincères condoléances avant que la dépouille mortelle   de notre lion ne soit conduite à Korhogo sur la terre de ces ancêtres. Dans la responsabilité collective qui nous incombe en ces temps cruciaux, le parti attend de vous, que dis-je , de nous, que nous nous approprions de cette nouvelle mission. Hier nous étions à deux doigts d’élire un candidat, aujourd’hui nous sommes appelés à sauver notre pays en poursuivant notre action au service du peuple Ivoirien. C’est pourquoi je prend en moi contre l’appel émouvant lancé tout à l’heure dans la  motion et votre suite je voudrais demander au Président de notre grand  parti le RHDP de bien vouloir être candidat à l’élection du 31 octobre 2020. Grâce à sa notoriété, à son prestige, à ses relations personnelles avec le peuple ivoirien et à son bilan aussi élogieux, nous sommes sur de gagner dès le premier tour ce joug électoral» , a-t-elle fait savoir.
Les militants
Notons la présence à cette cérémonie des autorités, des têtes couronnées, des guides religieux et celles  de plusieurs autres mouvements du parti venu soutenir les enseignants.
Stéphane Beti correspondant (App) Côte-d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here