Côte d'Ivoire/Assemblée nationale
Amadou Soumahoro réélu au perchoir

(Agence de presse panafricaine) -Les députés ivoiriens ont reconduit leur président sortant à la tête de l’institution, le 30 mars 2021.

Élus le 6 mars 2021, les parlementaires de la chambre basse de la deuxième législature de la 3éme République ont accompli, le 30 mars 2021, le premier acte de leur mandat. Répondant à la convocation de Diawara Mamadou, leur doyen d’âge, 247 élus sur 249 attendus, ont pris part à la séance inaugurale de l’hémicycle. Un seul point figurait à l’ordre du jour de cette rencontre. L’élection du nouveau Président de l’Assemblée nationale. « Le Président de l’Assemblée nationale est élu pour la durée de la Législature, au scrutin uninominal secret, à la majorité absolue des Députés présents, au 1er tour. Si cette majorité n’est pas obtenue au 1er tour, seuls les deux candidats ayant obtenu le plus de voix se présentent à un 2ème tour qui a lieu au plus tard dans les 15 jours suivant le 1er tour », a expliqué Diawara Mamadou, à l’entame de la séance.

Côte d'Ivoire
Le Président de l’Assemblée nationale est élu pour la durée de la Législature
Sur les 4 candidatures enregistrées, seuls N’zi Éliane et Amadou Soumahoro sont allés jusqu’au bout de leur ambition de diriger le parlement. Touré Mariam et Vassiriki Konaté s’étant ralliés au second cité. Au terme de l’opération de vote, le plus grand nombre d’élus a choisi de renouveler sa confiance à Amadou Soumahoro. Le nouveau président a remporté le scrutin avec 158 voix contre 85 voix pour son adversaire.
Assemblée nationale
Les parlementaires de la chambre basse de la deuxième législature de la 3éme République ont accompli, le 30 mars 2021, le premier acte de leur mandat.
Plusieurs députés ont salué la reconduction d’Amadou Soumahoro à la tête du parlement.  Notamment, l’honorable Kaba Nialé, la représentante de la circonscription de Bouna. « C’est un grand jour pour notre pays. Il s’agissait de renouveler la présidence de l’une des institutions les plus importantes de la Côte d’Ivoire. C’est un sentiment de fierté de prendre part à cette importante cérémonie. Je salue la réélection du Président Amadou Soumahoro qui est l’homme qu’il faut à ce poste. Nous avons dans l’hémicycle, tous les partis politiques qui sont représentés. C’est un pas important pour la démocratie en Côte d’Ivoire. Cela fait 20 ans que cela n’était pas arrivé. À l’instar de tous les députés qui ont participé à cette séance, j’éprouve beaucoup de fierté à prendre part à la construction de la démocratie dans mon pays », a-t-elle déclaré.
Côte d'Ivoire
Mme.Kaba Nialé, député de Bouna
« Nous avons renouvelé le mandat du président de l’Assemblée nationale. Il a commencé un travail remarquable, que nous les députés, avons souhaité qu’il parachève. Il a prouvé qu’il est bon pour ce poste. Nous, députés du RHDP, allons l’aider à continuer à servir la nation au sein notre institution », a renchéri N’Guessan Ahondjon, le tout nouveau député d’Arrah.  Cependant, certaines voix discordantes ont décrié le fait qu’Amadou Soumahoro rempile au perchoir. « L’Assemblée nationale est le pouvoir législatif. Avoir un président aussi diminué, est pour ma part, dommage. Je tenais à le dire parce que c’est la première fois que nous allons commencer une législature avec un président qui est malade. Il aurait dû avoir la hauteur de ne pas se présenter et laisser un autre candidat y aller », a déploré Jean Louis Billon, député de Dabakala.
Côte d'Ivoire/Assemblée nationale
M.N’Geussan Ahondjon, député d’Arrah
Après la séance inaugurale, les nouveaux élus se retrouvent le jeudi 1er avril, pour la cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire de l’année 2021 qui s’étendra jusqu’au 31 décembre 2021.

 STEPHANE BETI , correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here