Souleymane Diarassouba , Ministre du commerce et l'industrie

(Agence de presse panafricaine) -le Ministre du commerce et de l’industrie a animé une conférence de presse à son Cabinet ce dimanche 18 juillet 2021. Cet exercice avait pour objectif de renseigner les médias et à travers eux les populations au sujet des hausses de prix des produits de grande consommation qui fait l’actualité en ce moment. À cet effet, Souleymane Diarassouba a invité les populations calme. ‹‹ Depuis quelques jours, l’on assiste à de nombreuses plaintes des populations relativement à ces hausses qui ont été relayées et amplifiées par les médias et les réseaux sociaux.

 

 

 

J’invite les populations au calme et à la sérénité. ‹‹Qu’elles ne cèdent pas à la panique et qu’elles évitent de diffuser des informations qui sont de nature à perturber le marché››, a-t-il exhorté avant d’ajouter que les prix des produits affichés sur les réseaux sociaux semblent exagérés. Poursuivant, il a indiquer que les augmentations constatées ne sont pas spécifiques à la Côte d’Ivoire. ‹‹En effet, partout dans le monde, avec la reprise économique caractérisée par une reprise de la demande beaucoup plus forte que prévue, après une année 2020 marquée par la pandémie à coronavirus, et les tensions sur les matières premières, l’inflation reprend de la vigueur. L’Indice des prix alimentaires de la FAO a progressé pour le 12eme mois consécutif et s’établit à 127,1 points, avec un bond de 5,8 points, la plus forte hausse mensuelle depuis 2010››, a-t-il expliqué.

 

Côte d'Ivoire Cherté de la vie
Une participation massive de la presse

Face à cette situation, Souleymane Diarassouba, a fait savoir la stratégie du gouvernement pour reprendre le contrôle.‹‹ Nous tenons à rassurer les populations que nous sommes à leur écoute à travers leurs différentes faîtières. Des solutions conjoncturelle, structurelle et d’urgence sont en passe d’être arrêtées au bénéfice des consommateur. Le bien-être du consommateur reste la propriété des priorités du gouvernement, même si celui-ci cherche à maintenir l’outil de production afin de préserver les emplois et de continuer à créer de la richesse. C’est pour cela que notre approche dans le règlement de situation est basée sur la concertation››, rassure t-il.

 

côte d'ivoire
les populations au calme face aux fausses Alertes de la flambée des produits de grande consommation

Concernant la marche prévue à ce sujet par certaines organisations des consommateurs, le ministre du commerce et de l’industrie, a affirmé que ses services ne connaissent pas les Organisateurs. ‹‹Les organisateurs de cette marche ne sont pas connus de nos services. Je leur suggère de s’approcher des associations de consommateurs. S’ils ne sont pas convaincus, ils peuvent prendre attache avec nos services. Pour le reste, les autres compartiments de la République s’en occuperont. Je ne sais pas qu’est-ce qu’une telle marche peut apporter comme solution››, a-t-il conclu.

 

 

 

Stéphane Beti,correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here