PDCI-RDA
(Agence de presse panafricaine) -A l’instar de toutes les villes de Côte d’Ivoire , 9 délégations du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), tiennent la convention pour le choix du candidat du parti à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Une candidature a été enregistrée celle de l’octogénaire Henri Konan Bédié, président du parti.
Très tôt ce matin, les membres du bureau et les chefs des délégués de Bouaké-Gkêkékro ,bouaké- Ahougnassou , Bouaké-belleville , Bouaké 1 ,Bouaké 2 ,Bouaké 3 ,Bouaké 4  et Bouaké 5 ont prit d’assaut le ”foyer jeune aviateur” de la capitale du Gbêkê ,lieu choisi par les organisateurs pour abriter cette convention. Dans son allocution de bienvenu , N’Guessan Lambert, responsable de la convention locale a dit que le moment était venu pour  le PDCI-RDA faire le choix du  candidat idéale capable de remporter face a n’importe quel adversaire   aux  élections présidentielles du 31 octobre 2020 pour le bonheur des populations ivoiriennes, qui selon lui, aspirent au retour d’une paix réelle dans le pays depuis des décennies et qui a perdu ses repères.
les militants attentionné
«Nous au PDCI, nous savons que cela passe nécessairement par le retour de la cohésion entre nos peuples et un développement économique et sociale au service de tous. En un mot un programme de société dont la finalité est la recherche du bonheur pour tous sans discrimination aucune. Pour atteindre ces objectifs, au PDCI nous savons également qu’il faut mettre évidemment l’accent sur une éducation et une formation de qualité, la réduction des disparités régionales, la baisse du chômage des jeunes etc…», a-t-il fait savoir.
les amazone du PDCI-RDA
A ce sujet, N’Guessan Lambert a rassuré les conventionnalistes «que le programme de société du candidat Bédié édifiera par son caractère économique, sociale et surtout emprunt d’humanisme». En se prêtant à notre micro,  le vénérable  sénateur  koumoin Koffi Moïse, vice président du parti, par ailleurs président de la convention de la région du GBÊKÊ,  a dis les attentes du parti pour toute la région. « Ce que nous attendons de la région du gkêkê, c’est, de se prononcer de façon claire et nette pour la candidature du président Bédié parce que c’est une candidature qui doit pouvoir réintroduire dans notre pays la démocratie, la nouvelle gouvernance et faire ainsi un pont avec la génération future. Nous prendrons le pouvoir pour permettre au jeune de s’épanouir d’être bien formé, de croire en la Côte d’Ivoire et de faire d’elle un modèle comme le disait le président Félix Houphouët-Boigny. Au sein du PDCI, il  y’a toujours une chaîne de génération. Ce qui veut dire que la jeunesse sera utilisée au service de la nation et non celui de la médiocrité, de la mendicité et de l’humiliation de notre pays à l’extérieur par des comportements qui ne l’honorent. Cette jeunesse a besoin d’encadrement, disons d’éducation politique parce qu’elle vit dans la violence et l’incertitude. Un jeune bien formé et qui se trouve à la tête d’une institution fera respecter l’intérêt général et non l’intérêt particulier. Les trois mois à venir nous devons nous attendre à la mise à mission pour une côte d’Ivoire  nouvelle avec des enfants nouveaux et un développement partagé. Vous savez le président Bédié a toujours prôné le progrès pour tous  le bonheur pour chacun. C’est dans le cadre de la réussite globale de la nation que tout le monde peut se retrouver. Le PDCI-RDA se souciant de la santé de l’ivoirien dans cette période de Covid-19, a adopté plusieurs stratégies pour éviter que  nos populations soient contaminées» .
le déroulement du vote
Selon Kouadio Kouadio Nestor, vice président du PDCI-RDA par ailleurs patron de la délégation de bouaké- koko, la région du Gbêkê sera en tête dans l’approbation de la candidature du président Henri Konan Bédié et souhaite que les autres régions suivent ces pas.  «Le président Bédié est plébiscité  Ce n’est pas lui qui a décidé de venir, c’est nous qui sommes allés le chercher et nous en savons les raisons . Alors cette histoire de bataille de génération là  je crois que vous les journalistes essayez de revoir ça, savez vous à quel âge le président Bédié a été ministre mais au côté de son père  Houphouët ? Le gouvernement qu’il fera après son élection balayera toutes tranches d’âge. Il était le plus jeune ministre d’Afrique au temps de Félix Houphouët-Boigny , pourquoi voulez- vous que cette dynamique s’arrête ? Quant à ceux qui appelle le président Ouattara a se présenter je n’ai pas a commenté leur volonté. La seule chose que je sais, c’est de pouvoir juger cette candidature là par rapport à la constitution. Sinon dans son parti chacun demande ce qu’il veut. A un moment donné il faudrait qu’on confronte tout cela à la constitution de Côte d’Ivoire pour savoir si nos désirs répondent aux exigences de nos lois».
Le Vote
Les élections se sont déroulées dans des bonnes conditions. Sur 221 votants, Henri Konan
 Bédié s’en sort avec 219 voix soit un pourcentage de 99, 09 %. Avec comme  partition 90, 94 %. Réagissant à l’issu de vote, l’honorable kouadio Martin, Député Bouaké Sous-préfecture a déclaré que ce résultat est là manifestation que le PDCI est encore vivace. Ses militants sont sortis pour apporter leur onction au candidat que le parti veut présenter à la prochaine élection présidentielle. Pour lui, un bon produit se vend seul. « Les Ivoiriens savent ce que Bédié a fait. Lorsqu’on parle de la pacification de ce pays, ce n’est pas un vain mot. Voici quelqu’un qui a été chassé par un coup d’état néanmoins il a tendu la main a tout le monde pour dire mettons ensemble ce qui est important,c’est à dire la paix. Avec cette pacifisme, il a formé le G5. Aujourd’hui nous traversons une période difficile. Nous pensons qu’il faut quelqu’un pour être le ciment pour permettre aux Ivoiriens de se retrouver. Pour le PDCI, le Président Bédié répond à ce profil.  Ceux qui ont peur sur les allégations faites de lui comme étant un zenophobe  pour utiliser mieux les propos un ivoiritaire, je leur demanderai de cesser d’avoir peur.
Kouadio Nestor, vice président du Pdci-rda par ailleurs chef de la délégation de Bouaké-Koko
Car l’homme n’a rien de commun avec cette néfaste campagne d’intoxication. Voici un monsieur qui a gérer ce pays dans la paix sans qu’une seule goûte de sang de sang d’un Ivoirien ne touche le sol. Pourquoi certains veulent se prêter à ce genre de campagne d’intoxication contre ce serviteur d’état. Et depuis, s’il était haineux, il n’allait pas tendre la main à tous ceux qui l’ont combattu voir comploter afin qu’il soit chasser du pouvoir. Les ennemis tapis dans l’ombre ont dû lui prêter propos haineux pour trouver un boucle émissaire dans leur campagne de diabolisation et d’affaiblissement de notre pays. Concernant les adversaires qui trouvent très vieux le candidat Bédié. Quant un pays traverse des crises comme le cas de la Côte d’Ivoire, il faut la sagesse. Souvenez-vous pour que l’Afrique du retrouve  sa paix aujourd’hui,  les sud-africains ont choisi Nelson Mandela. Il avait 88 ans je crois (plus âgé que Bédié). Deux ans plutard il s’est retiré au profit d’un jeune et le ciel n’est pas tombé. En tout cas pour nous dans le contexte actuel il faut quelqu’un qui est esprit de sagesse. Lui qui a donne son amour pour son pays en se battant qu’il demeure dans la paix».
Stéphane Beti correspondant (App) Côte-d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here