(Agence des presse panafricaine) -La grogne intestine consécutive à l’officialisation de la candidature d’Alassane Ouattara a tôt fait d’éclipser la disparition tragique du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, alors candidat désigné du RHDP. A la force majeure que ce décès tragique suscita, le Président Alassane Ouattara, Président du Parti a annoncé lors de son message à la nation du jeudi 06 août 2020 à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire  qu’il sera candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 répondant ainsi favorablement aux appels de ses partisans.

 

 

 

 

Battant le rappel de troupes, cette formation politique s’est retrouvée au  Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan ce mardi 11 août à l’effet de lever les pans de voile entourant la décision du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara à se porter candidat dans le souci de préserver la paix et la cohésion sociale. Autant dire un sacrifice fort heureusement accueilli avec ferveur par la majorité de la population ivoirienne. Aussi cette formation politique est-elle en droit de croire en sa renaissance avec cette candidature qui augure d’un véritable plébiscite à venir, quand bien même, nostalgiques et sceptiques voudraient plutôt y fonder les prémices d’une crise sociopolitique majeure en gestation en affublant le candidat Ouattara de toutes les manœuvres aussi indélicates que rédhibitoires, selon eux.

Or, Le candidat Ouattara est connu de tous et jouit d’atouts indéniables pour garantir  sa victoire dès le  premier tour. Un objectif désormais assigné aux cadres et élus de cette formation politique qui se doivent conséquemment de s’investir pour ce faire et comme l’a dit Adama Bictogo, directeur Exécutif du RHDP : «Le RHDP fort de son mariage sur l’ensemble du territoire ne s’est pas contenté d’observer l’espace politique, nous l’avons occupé et aujourd’hui  plus que jamais nous sommes dans la ligne droite et pour les semaines à venir, nous allons Encore le faire».

Autant dire une veillée d’armes permanente pour donner suffisamment du change aux adversaires politiques du candidat Ouattara, non sans qu’à l’occasion le parti se resserre, tant les militants «sont habités d’une soif de vaincre non seulement au premier tour mais par une victoire éclatante», répliqua-t-il.

 

 

Assurances

 

 

A en croire ce dernier, il s’agit non seulement de signifier au candidat Ouattara de ce que ses soldats sont derrière lui et plus encore que «la majorité des Ivoiriens est pour lui pour une côte d’ivoire forte,  conquérante, dynamique, paisible et stable».

En somme, la renaissance du RHDP s’articule sur la victoire inéluctable à venir de son candidat qui saura fédérer tous les Ivoiriens mieux que quiconque.

 

 

 

Stéphane Béti correspondant (App) Abidjan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here