Côte d’Ivoire Danièle Boni Claverie
Danièle BONI CLAVERIE ,Présidente de l’URD.

(Agence de presse panafricaine) -L’Union Républicaine pour la Démocratie (URD) de Danièle Boni Claverie s’inquiète pour la vie des leaders de l’opposition à cause du traitement qu’ils subissent depuis leur arrestation  sans oublier la séquestration du Président Bédié et le blocus des domiciles des personnalités de l’opposition.  Dans une déclaration au nom de son parti, l’ancienne ministre de l’information déplore le fait que le parti au pouvoir n’envisage pas de Dialogue Politique tant souhaité par tous. Ci-dessous la déclaration de l’URD.

 

 

 

Déclaration de l’URD relative aux arrestations des leaders de l’opposition.

 

 

Dans la journée du mercredi 4 novembre 2020, il a été procédé à l’arrestation, suivi de la mise sous mandat de dépôt du Ministre Maurice Kakou GUIKAHUE, Secrétaire Exécutif du PDCI – RDA et dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 novembre 2020, nous avons appris l’arrestation du Premier Ministre Pascal AFFI N’GUESSAN, Président du FPI, à Akoupé, alors qu’il se rendait chez lui à Bongouanou.

 

Ces deux hautes personnalités de la vie politique en Côte d’ivoire et particulièrement de l’opposition, sont privées de liberté à ce jour et leurs conditions de détention pour l’un semblent déplorables et pour l’autre, on évoque des tortures physiques inadmissibles

 

L’URD note que ces arrestations de dirigeants de l’opposition constituent des faits graves de violations des droits fondamentaux de l’homme et d’entrave à la démocratie   auxquels s’ajoutent la séquestration du Président Henri Konan Bédié et les blocus de domiciles de personnalités de l’opposition.

 

L’URD constate avec regret que le RHDP n’envisage pas de Dialogue Politique tant souhaité par tous, mais désire plutôt le musèlement et l’implosion de l’opposition ivoirienne.

 

Au regard de la gravité de tous ces actes despotiques que le pouvoir RHDP fait subir à ces hautes personnalités de l’opposition, l’URD apporte son soutien indéfectible et tous ses encouragements au Président Henri Konan Bédié, au Ministre Maurice Kakou GUIKAHUE, au Premier Ministre Pascal AFFI N’GUESSAN et à tous ceux qui sont injustement embastillés.

 

Au nom de la Paix dans notre pays, l’URD demande la libération de ces honorables personnalités et marque sa ferme volonté de poursuivre la lutte pour la démocratie et le respect de notre Constitution.

 

L’URD exhorte toutes ses militantes et ses militants à rester mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre du parti.

 

 

Que le Seigneur veille sur la Côte d’Ivoire.

Danièle BONI CLAVERIE

Présidente de l’URD.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here