Côte d’Ivoire / Élection présidentielle
Côte d’Ivoire Élection Présidentielle ,BESSI M’BOUKE
(Agence de presse panafricaine) -Bessi M’bouke Benjamin dit être déterminé à continuer son combat politique bien que son dossier de candidature à l’élection présidentielle du 31 Octobre 2020 ait été rejeté  par le conseil constitutionnel. Il l’a fait savoir le jeudi 17 septembre 2020  Lors d’une conférence de presse dans les locaux du Conseil de l’entente à Cocody.
Bessi Benjamin a affirmé qu’il s’aligne sur la décision du Conseil constitution tout en n’abandonnant pas son combat politique : «Chers compatriotes, en tant que citoyen respectueux des symboles de l’état et donc de ces institutions, je prends acte et je m’aligne à cette décision. Je puis vous dire que nous tombons mais avec les armes à la main, comme le disait un homme politique dans les années 1990 « l’échec d’aujourd’hui prépare la victoire de demain, dans les jours à venir nous allons être auprès de militants pour préparer les futures échéances». Poursuivant, il s’est insurgé contre la décision du rejet de son dossier de candidature d’autant plus que les arguments avancés selon lui ne sont pas fondés. «Je me suis engagé en  tant que citoyen gestionnaire des grandes firmes multinationales à apporter mon expertise au service de ma nation qui souffre de la crise du lien social depuis le vent démocratique des années 1990.  Le mouvement traduit par la vision ; s’engager pour une Côte d’Ivoire restaurée a fait le tour du pays au point de m’accorder vos parrainages à environ vingt mille (20.000) signatures dans dix sept sur trente et une régions recommandées par la CEI
Côte d’Ivoire Élection présidentielle
M.BESSI M’BOUKE

Cet élan démocratique, ce dynamisme pour la promotion de la qualité de vie et donc du nouvellement de l’espérance des populations ivoiriennes été freiné par la décision de la Cour constitutionnelle en date du lundi 14 septembre 2020 invalidant ma candidature au motif d’avoir un certificat de régime fiscal et une attestation de situation fiscale signés par le receveur des impôts en lieu et place de l’attestation de régularité fiscale signée par le Directeur Général. Pour ma part, la question qu’on devrait se poser était de savoir si Oui ou Non, je suis à jour dans le paiement de mes impôts». Au final, il a  remercié les représentants de ses bases sur au plan national pour leur abnégation pendant la collecte des signatures requises pour postuler à ce mandat électif.

Sidibé Yacouba, stagiaire APP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here