(Agence de presse panafricaine) -Lauréate du prix BACIM 2021, la présidente de la Fondation internationale veuves d’Afrique Kissah Koné (FIVAKK), compte poursuivre ses actions sociales qui lui ont valu cette distinction.

 

 

 

 

«Je suis plus qu’émue. Je ne m’attendais pas à ce prix. Les organisateurs ont fait des recherches sur les activités que nous menons. Je me dis, aujourd’hui, que c’est l’acharnement au travail. Surtout, le travail bien fait qui nous vaut cette reconnaissance. Il y a plusieurs fondations et ONG, c’est la crédibilité qui joue en notre faveur», s’est-elle félicitée. Expliquant la méthode d’action de sa structure,  Kissah Koné, a indiqué que le travail que mène la FIVAKK est très délicat et minutieux. Selon elle, pour bénéficier des prestations de la FIVAKK, la veuve doit remplir certains critères. «Elle remplit une fiche et nous donne certaines informations. Nous allons sur le terrain pour vérifier la véracité de l’information. Il y a des veuves démunies et d’autres qui ne le sont pas», a-t-elle souligné.

 

Côte d'Ivoire-encadrement des veuves
Primé

«Je vais à la rencontre de ces veuves pour voir leurs situations. Il y a des veuves que nous rencontrons qui sont malades et qui n’ont pas d’argent pour se soigner. D’autres n’ont pas de quoi manger. Nous leur apportons un soutien d’ordre numéraire et en nature. Nos appuis permettent à celles qui n’ont pas de fond de commerce d’exercer des activités génératrices de revenus», a-t-elle renchéri. Le prix BACIM vient galvaniser la championne Ivoirienne de la cause des veuves. Elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. «J’étais sur le terrain. Je continuerai d’y être grâce à ce prix qui m’encourage et me donne la force de faire plus que ce que j’ai eu à faire», a conclu la fondatrice. La FIVAKK est une organisation qui œuvre pour le bien être des veuves du continent africain.  Elle a reçu le prix BACIM 2021 de la meilleure fondation sociale.

 

 

 

Stéphane Beti, correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here