Côte d'Ivoire
La ministre Euphraisie Yao, Titulaire de la Chaire UNESCO par ailleurs, Conseillère de Alassane Ouattara, en charge du genre.
(Agence de presse panafricaine) -Le Label Genre et compétitivité des entreprises ( GECE) a été lancé officiellement ce 18 février 2021, à Abidjan par la ministre Euphrasie Yao, titulaire de la chaire UNESCO ” femmes et pouvoir de décision ” (CUEFPOD) en présence de plusieurs personnalités dont  celle de Olga Kouassi, Directrice du Bureau norme audit (BNA) et Faman Touré, président de la Chambre de commerce et de l’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) pour ne citer celles-là.
Ce Label est une certification visant à renforcer la compétitivité des entreprises publiques et privées à travers la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes. ” Le label GECE est la parfaite combinaison de deux notions que sont le genre et la compétitivité. Le genre est une approche, une stratégie, une manière de faire. Donc, une approche de développement qui consiste à identifier, à réduire, à corriger les inégalités sociales, politiques et économiques entre les hommes et les femmes pour un développement équitable ”, a expliqué la ministre , Euphrasie Kouassi Yao. Selon elle, le label GECE va créer un environnement pour disposer les hommes et les femmes à affirmer davantage leur potentiel, à travailler mieux en équipe, à améliorer leur rendement en équipe. Il va augmenter la manière significative la productivité interne de l’entreprise. Poursuivant, elle a souligné que ce label ne traite pas de questions seulement liées aux conditions de la femme. Il s’agit d’un instrument efficace pour construire une nouvelle entreprise dans laquelle les hommes et les femmes peuvent s’épanouir pleinement.
 le label Genre
l’Assistance
Rappelant les engagements de son institution qui œuvre pour la promotion du genre, Faman Touré, le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire ( CCI-CI ) a indiqué que le Label GECE se veut une contribution de la chaire UNESCO ” Eau, femmes et pouvoir de décisions ” à l’ambition du gouvernement ivoirien de renforcer la performance et la compétitivité du secteur privé. Présente à cette cérémonie, Olga Kouassi, la directrice du Bureau norme audit (BNA) a expliqué dans son allocution,  le rôle, les objectifs et le processus d’obtention du label GECE.
Euphrasie Kouassi Yao
La coupure du ruban
Un label permet à l’organisme certifiée de se démarquer par rapport à son environnement et d’en tirer divers bénéfices. L’approche Genre est le nerf central du label GECE. Ce label ne vise pas une promotion exclusive de la femme, c’est une stratégie de développement de l’entreprise qui vise à réduire les inégalités sociales, économiques et professionnelles entre les femmes et les hommes afin d’aboutir à un développement durable, équitable d’une entreprise ”,  a fait savoir Dame  Kouassi avant d’ajouter que le  processus d’obtention du Label GECE démarre par un diagnostic de l’entreprise candidate pour aboutir à l’audit d’évaluation.
Stéphane Beti correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here