Cote d’Ivoire
Mme Kissah Koné , Présidente fondation FIVAKK
(Agence de presse panafricaine) -350  femmes veuves démunies n’ont pas étés oubliée lors de la célébration de la Saint Valentin considérée dans de nombreux pays comme étant une fête de l’amour. A cette occasion,  la Fondation Internationale Veuves d’Afrique Kissah Koné (FIVAKK), a organisée le dimanche 14 février 2021, une cérémonie à l’honneur de ces femmes,  pour célébrer l’amour malgré l’absence définitive sur terre de leurs conjoints.
C’est dans un somptueux complexe hôtelier de la commune de Yopougon, que Mme Kissah Kone, présidente Fondatrice de cette organisation non gouvernementale (FIVAKK), a communié  avec  ces  veuves démunies, qui soufrent  encore de l’absence de leur défunt époux.  « Bien vrai que vos valentins  vous ai quitté, vous méritez toutes de célébrer  la  saint valentin avec des personnes qui vous aiment et qui se souviennent de vous de jour comme de nuit. C’est pourquoi la Fondation FIVVAKK se tient aujourd’hui à vos cotés afin de célébrer avec vous cette journée spéciale de célébration de l’Amour », a-t-elle indiqué avant de rappeler à ses hôtes que la mort n’a jamais arrêté l’amour et que de là ou ils se trouvent les mains protectrices de leur  tendres époux veilleront à jamais sur elles  ainsi que sur leur enfants orphelins.
Cote d’Ivoire     Fête de la Saint Valentin
Fête de la Saint Valentin pour 350 femmes veuves démunies
« Certaines parmi vous ont perdu leur bien aimé, un13 et 14 février, leur valentin le père de leurs enfants, que dis-je leur moitié, j’ai cité ici Mme Mathurin née Coulibaly Madoussou ma très chère sœur et Mme Ban présidente des femmes veuves dont les époux fut des fonctionnaires de l’état de Côte d’Ivoire pour ne citer que celle-là. Ohh Femme combien de fois difficile de perdre un être cher souvent de manière très inattendue ! Combien d’épreuve à surmonter après le décès d’un époux ! C’est pourquoi, l’inspiration m’a été donné de créer cette Fondation ayant un noble objectif celui d’appuyer les veuves démunies que vous êtes dans la mesure du possible Je reste consciente que la tâche est lourde, mais confiante que nous y arriverons », a-t-elle expliqué.
la fondation FIVAKK
M. Ago Christian KODIA
Au cours de cette cérémonie, les veuves présentes ont été entretenues par l’analyste financier, M. Ago Christian KODIA  autour  du thème : ‘’ Comment arriver à être autonome en exerçant leur activité dans la pérennisation ? ‘’ La Fondatrice Kissah Kone et son équipe ont par la suite distribués des bouquets de roses et des kits alimentaires composés de riz, d’huile, de sucre, de sel, de patte de tomate etc.
C’est dans une ambiance festive que les récipiendaires ont exercé des pas de danse avec la première responsable  de la fondation FIVAKK, tout en lui témoignant leur profond remerciement par la voie de leur porte-parole Mme Camara.
 Stéphane Beti correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here