(Agence de presse panafricaine) Récemment acquitté des accusations qui lui étaient reprochées par la Cours pénale internationale (CPI), Laurent gbagbo se lance dans la création d’un nouveau parti à la hauteur de ses ambitions qui vont au delà des frontières de la Côte d’Ivoire. Cette fois ci, l’ancien patron du Front populaire ivoirien (FPI) a inclus les idéaux d’une Afrique unie, libre et prospère à son projet politique.

 

 

Dans son discours ponctué d’hommages et d’anecdotes à l’endroit des militants, des sympathisants, des africains et de la diasopora, le Woody de mama, en alchimiste politique et panafricain visionnaire, lance dans l’arène politique un nouvel instrument de lutte pour amorcer et inspirer les bases d’une Afrique unie et souveraine à travers le parti des peuples section Côte d’ivoire.
Dans son exposé sur la nécessité d’union des États d’Afrique, le leader du PPA-CI dans son analyse politique , historique et économique interpelle : << C’est Kwame N’Kruma qui a écrit que l’Afrique doit s’unir mais il faut remarquer que c’est un ancien élève et étudiant des États-Unis. Ça fait deux siècles qu’il sont indépendants. Au départ, ils étaient treize(13) Etats comme le nombre de pays constituant la CEDEAO. ils ont estimé que c’était pas assez et ils se sont battus. Après la guerre de cession, ils ont fédéré tous les États qui se formaient en Amérique et, aujourd’hui, ils sont à plus de cinquante (50) États. Est-ce que cela ne vous dit rien? regardez un peu le monde et voyez qui sont les puissants. Les puissants sont les grands de taille. La chine , les États-Unis, la Russie et le Canada sont des pays qui sont balaises comme le disait l’ un de mes anciens collègues chef d’État. Aussi a-t-il poursuivi en affirmant que <<Même en Europe où chaque pays se trouve être petits, dès la fin de la deuxième guerre mondiale , il y’a eu un processus qui a commencé et les Européens sont en train de s’agglomérer, de se regrouper. Ils ont déjà créé une monnaie unique >>.

 

Par ailleurs, l’ex-président a prédit que dans un futur proche, les pays de l’Union européenne (UE) se fédéreront pour ne former qu’un seul État comme les États – Unis et la fédération de Russie pour pouvoir peser de tout leur poids.Toutefois, faisant un clin d’oeil à la situation des États africains qui semblent se complaire dans des performances économiques ou politiques circonscrits à leurs petits Etats , Le panafricaniste interpelle sur la mégalomanie africaine. <<Chacun veux être président de son village . On a un petit tronçon de pays et on est président là et on est content . Cela ne nous donne pas l’indépendance ,ni la puissance >> a-t-il souligné.

 

Retour sur l’une des anecdotes de son séjour carcéral à la Haye , l’ex pensionnaire de la prison de schevenigen en hommage à la diaspora africaine mobilisée et engagée pour sa libération, raconte.<< Quelques jours fois quand nous devions quitter la prison pour aller au Tribunal, on nous faisais faire des détours parce que les voies étaient occupées par des africains qui venus de partout >>. ensuite , en rappelant que le ” pire ” pour un prisonnier est ”d’être oublié ” , l’innocenté de la Haye n’a pas manqué d’exprimer son sentiment de reconnaissance et de gratitude à l’endroit de ces Africains qui ont milité pour sa libération. << je salue cette diaspora là ,qui n’a pas oublié , qui n’as pas voulu oublier et qui ne nous a pas fait oublier tant de fois que par les articles elle attiraient l’attention sur les raisons obscurs de ma détention>> a-t-il confié.

 

Djahi Kragba Nicaise Anacy , stagiaire APP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here