Côte d’Ivoire
libération de ses compagnons et la levée du blocus des résidences des opposants

(Agence de presse panafricaine) -Après  la libération des membres de sa famille obtenue hier, le Président du CNT Henri Konan Bédié demande désormais la libération sans condition des cadres du PDCI encore en détention.

 

 

Le président du Conseil National de Transition, Henri Konan Bédié ne veut laisser aucun de ses compagnons de lutte derrière les barreaux. Après avoir obtenu la libération des membres de sa famille qui avaient été enlevés le mercredi dernier, le Président du PDCI-RDA exige désormais la libération de ses compagnons de lutte. Il faut signaler que le mercredi 03 novembre 2020, alors que le Président du Conseil National de la Transition, en abrégé CNT, SEM Henri Konan BEDIE, s’apprêtait à délivrer un important message aux populations et à la diaspora ivoirienne, sa résidence a été prise d’assaut par un impressionnant détachement des forces de l’ordre. Lors de cette descente musclée, plusieurs personnalités, proches collaborateurs et parents du Président du Conseil National de la Transition ont été interpellés dont l’ancien Ministre, le Professeur Maurice Kakou GUIKAHUE, député à l’Assemblée Nationale,  Directeur de cabinet  N’Dri Kouadio Pierre Narcisse,  le vice président Ezaley Georges, Secrétaire exécutif  Séri Bi N’Guessan et  Mme Aminata N’diaye.

 

 

C’est la libération des cadres de son parti qui est désormais devenue la préoccupation du Président Henri Konan Bédié, ainsi que la levée des blocus des résidences des opposants. « Suite aux tentatives d’intimidations de ces derniers jours, je demande la libération sans condition des cadres du PDCI-RDA ainsi que la levée immédiate des blocus des résidences des opposants au régime antidémocratique d’Alassane Ouattara », a exigé le Président du CNT sur sa page tweeter. hier vendredi 6 novembre 2020, le Ministre Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI-RDA, et les autres personnalités arrêtées à la résidence du Président viennent d’être déférés au 9eme Cabinet d’Instruction à la Cellule spéciale à Angré 7eme Tranche, dans la commune de Cocody, à l’Est d’Abidjan.

 

Eugène YOBOUET (cp) pour (App) en Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here