Côte d'Ivoire
L'accueil du ministre d'État, ministre de la défense
(Agence de presse panafricaine) -Le président du comité d’organisation de la cérémonie d’hommage au président Alassane Ouattara, à Katiola, ce samedi 23 octobre 2021, a saisi l’occasion de ce rassemblement des filles et des fils du Hambol pour tancer l’opposition. Pour lui, cette dernière a fait du panafricanisme un fonds de commerce et est dans une démarche purement démagogique. ”Le panafricanisme dont certains parlent devait se vivre pendant qu’ils exerçaient le pouvoir”, a-t-il affirmé.
Poursuivant, Khalil Konaté a expliqué que le vrai panafricanisme n’est pas théorique mais se traduit par des actions concrètes renforçant le vivre-ensemble. Un exercice dans lequel le Chef de l’Exécutif ivoirien dame le pion à ses adversaires. ”Le président Alassane Ouattara est plus panafricaniste que certains. Toutes les populations d’Afrique vivent ici depuis 10 ans et on n’a jamais entendu qu’une communauté est entrain d’être pourchassée par le pouvoir en place”, a-t-il enfoncé le clou.
côte d'ivoire
Le président du Conseil régional du Hambol a clos son intervention en donnant les motivations de l’organisation de cette rencontre de célébration du président Alassane Ouattara. ”Nous avons décidé d’organiser cette journée d’hommage pour dire que les populations du Hambol sont reconnaissantes des actions du président de la République. Il a posé des actes forts dans notre région. Pour rallier Niakara à partir de Katiola, soit 65 Km, l’on mettait 4 à 5 heures. Aujourd’hui, ce trajet se fait en 40 minutes, à peine. De 1960 à 2011, seuls 48 des 301 villages officiels de la région étaient électrifiés. En 10 ans d’exercice du pouvoir du président Alassane Ouattara, ce sont 264 villages qui sont électrifiés. Soit un effort de 430%. Aujourd’hui, toutes les 19 sous-préfectures de la région du Hambol ont un collège de proximité. Il y a 10 ans, aucune d’entre elles n’en disposait. En 2019, lors de la visite d’État, le président de la République a fait des promesses et, aujourd’hui, ces promesses sont en cours de réalisation. Nous avons beaucoup de raisons de le célébrer“, a-t-il justifié.
Téné Birahima Ouattara, le ministre d’État, ministre de la Défense et parrain de la cérémonie, n’est pas resté de marbre face à la mobilisation extraordinaire de l’ensemble des forces vives de la région du Hambol. Ce dernier qui représentait, par ailleurs, le Premier ministre Patrick Achi, le patron de cette activité, leur a témoigné toute sa gratitude. ”Je voudrais féliciter les ministres Ally Coulibaly et Thomas Camara, ainsi que toutes les populations du Hambol pour cette journée exceptionnelle. Vous avez vu la mobilisation. Une mobilisation qui n’a pas pour nom un parti politique mais qui a  plutôt  pour nom le développement. Nous remercions les populations du Hambol pour l’hommage rendu au président de la République”,a-t-il déclaré.
 ‹‹Le président Alassane Ouattara est plus panafricaniste que certains ››
Les jeunes du Hambol manifestent leur joie
La cérémonie d’hommage au président Alassane Ouattara de ce samedi 23 octobre, est la première que les populations du Hambol organisent. Elles ont voulu, à travers elle, témoigner leur reconnaissance au président de la République pour toutes les actions de développement en leur faveur. Outre, le ministre d’État Téné Birahima Ouattara, plusieurs personnalités de la nation, les cadres et les élus de la région y ont pris part. Il s’agit, entre autres, de Jeannot Ahoussou Kouadio, le président du Sénat, des ministres Amadou Coulibaly, Ally Coulibaly et Thomas Camara, de l’honorable Adama Bictogo, vice-président de l’Assemblée nationale, du général de gendarmerie à la retraite et doyen des cadres du Hambol, Gaston Ouassenan Koné. La région du Hambol est située dans le Centre-Nord de la Côte d’Ivoire. Elle est constituée des départements de Katiola, Dabakala et Niakara.
 Stéphane Beti,correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here