Côte d'Ivoire
(Agence de presse panafricaine) -Les promoteurs du Centre d’études prospectives (CEP) étaient face à la presse, ce jeudi 30 septembre 2021. 
Le Think thank lancera officiellement ses activités, le 25 octobre prochain. Les hommes des médias ont eu le privilège, ce jour, de mieux connaître cette initiative. Le ministre Sidi Touré, au nom des membres fondateurs, a dévoilé les ambitions de cette organisation. ‹‹Le CEP a été mis en place et dédié à la promotion des politiques de développement en vulgarisant les meilleurs pratiques qui pourraient servir d’exemple dans d’autres pays du continent. Le Think thank se veut un centre porté par des actions managériales dont le principe sacro-saint repose sur l’amélioration des conditions de vie des peuples pour un développement durable››, a-t-il expliqué.
 Centre d'études prospectives (CEP)
Centre d’études prospectives (CEP)
Selon le ministre des Ressources Animales et Halieutiques, le CEP mènera des activités portant sur 4 axes. Notamment, des conférences internationales ou universités d’étés, des ateliers de réflexion sectoriels, un panel d’experts et la production de rapports. La conférence inaugurale pour le lancement de ce cercle de réflexion se déroulera, le lundi 25 octobre 2021, à Abidjan, autour du  thème “La zone de libre échange continentale africaine : un levier pour la sécurité alimentaire en Afrique“.
 Centre d'études prospectives (CEP)
Le Think thank lancera officiellement ses activités, le 25 octobre prochain
Aux dires de M. Touré, le Centre d’études prospective (CEP) va développer et promouvoir la culture de l’anticipation sur le futur. L’objectif recherché étant de provoquer des changements en terme d’amélioration du bien-être des citoyens africains. Plus de 200 participants sont attendus, dans la capitale économique ivoirienne, pour la conférence inaugurale. Au nombre desquels, plusieurs chefs d’État et de gouvernement.
 
Stéphane Beti, correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here