Côte d'Ivoire
le Maire, Farikou Soumahoro
(Agence de presse panafricaine) -La salle Anoumabo du palais de la culture de Treichville a abrité ce jeudi  08 octobre 2020,  la cérémonie d’hommage des acteurs du commerce de Côte d’Ivoire au président de la République Alassane Ouattara. Le parrain de cette célébration, le premier ministre Hamed Bakayoko,  a été accueilli dans la liesse populaire et cela dans une ambiance chaleureuse par l’ensemble des membres des organisations professionnelles des commerçants  de Côte d’Ivoire ayant à sa tête le Maire  Farikou Soumahoro. 
Prenant la parole au nom de l’ensemble des forces vives de cette corporation, Farikou Soumahoro a soutenu que  Au « moment où notre pays a abordé un tournant décisif et délicat de sa vie institutionnelle, les acteurs du commerce de Côte d’Ivoire ont décidé de se rassembler autour du Président de la République, à travers cette journée d’hommage et de reconnaissance ». Il a justifié  que la pertinence d’une telle démarche, trouve son fondement dans l’une des leçons qu’une tradition africaine enseigne, à savoir, montrer sa gratitude en tout temps et en tous lieux, à celui qui nous a fait du bien. À cet effet, il a mentionné les acquis obtenues par les commerçants depuis l’arrivée du président Alassane Ouattara, qui selon lui, ont permis à leur secteur d’être propulsé aux standards internationaux. Il a cité entre autres le projet de  carte professionnelle de commerçants dont le décret Présidentiel a été signé le 1er août 2018 et qui a abordé sa phase opérationnelle le 20 décembre 2018.
Côte d'Ivoire
le premier ministre Hamed Bakayoko, le parrain de la cérémonie
Ce projet a permis d’enrôler plus de 300.000 commerçants. « Cette belle  initiative sortira notre secteur définitivement de l’informel tout en conférant au commerçants ivoiriens son honorabilité », s’est-il satisfait. Farikou Soumahoro par ailleurs président du conseil d’administration de la Fédération nationale des commerçants de Côte d’Ivoire (Fenacci) a également évoqué les autres motifs de célébration du Chef de l’État ivoirien. Selon lui, la loi sur la métrologie et le code de la consommation votés le 18 novembre 2018 et 15 juin 2016 par le  parlement , introduit la transparence dans la vente des denrées alimentaires à travers les instruments de mesures normés et responsabilisent les commerçants dans l’exercice de leurs activités par la protection des clients. « Il y a également le projet de redynamisation et réhabilitation du marché de gros, la réhabilitation et la reconstruction de vingt-cinq (25) marchés de bétail pour encourager la production vivrière et faciliter la distribution des produits vivriers tant à l’intérieur du pays qu’à l’échelle sous régional d’un  coût global de 233 122 524 471 FCFA », a t-il fait savoir avant de lancer un appel pressant au nom des organisations professionnelles de commerçants de Côte d’Ivoire, à la classe politique ivoirienne dans sa diversité à privilégier le dialogue et la négociation comme moyens de règlement des problèmes et incompréhensions auquel elle se trouve confrontée.
Côte d'Ivoire
Les commerçants expriment leur gratitudes
Il a achevé son intervention en lançant une doléance au premier ministre , celle de voir leurs corporation créé par feu le président Félix Houphouët-Boigny, devenir une centrale syndicale, selon lui, pour un meilleur encadrement des commerçants et commerçantes. Le ministre du commerce a quant à lui fait un bref résumé de la contribution du secteur du commerce à l’économie nationale. « Le secteur du commerce a enregistré une croissance de 6,8% en 2019. Sa part dans les produit intérieur brut (PIB) est passé de 9,9% en 2012 à 18% en 2019 ». Le Premier ministre Hamed Bakayoko a salué l’initiative des acteurs du commerce. « Si vous êtes contents, c’est que le Président a réussi à créer un environnement permettant de faire vos activités. Vous faites partie des acteurs sur qui la Côte d’Ivoire compte. Respect à ces hommes et femmes qui se battent chaque jour avec leurs petits commerces pour nourrir leurs familles », a mis en évidence le Chef du gouvernement ivoirien. Il a en fin rassuré  les acteurs du commerce de  transmettre leur mot de soutien au président de la république Alassane Ouattara tout en les  invitant à lui renouveler leur confiance et à considérer avec discernement le bilan du parcours de chaque président avant lui .
Côte d'Ivoire
App
« Je vais transmettre votre soutien au président ADO. Faites lui confiance .Vous avez vu dans ce pays , chacun à gouverner, mais vous savez les résultats de la gouvernance de chaque président qui est passé. Il y a eu une époque où les commerçants étaient raquettes ou c’était dur chez vous. Mais avec le président ADO, tous cela a pris fin ».
Stéphane Beti correspondant (App) Côte-d’ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here