Côte d’Ivoire
Emmanuel Macron et Alassane Ouattara

(Agence de presse panafricaine) -En Côte d’Ivoire, le doute plane toujours sur le prétendu mot de félicitations que le Président français aurait adressé à Alassane Ouattara pour sa réélection ( ?) pour un troisième mandat.  Pendant que le parti au pouvoir, le Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) et sa presse en font  de ce message ( ?) leur choux gras, l’opinion nationale et internationale s’interroge sur la crédibilité de ce message. Le débat fait rage et le mystère, lui, demeure toujours.

 

 

 

Emmanuel Macron a-t-il envoyé un mot pour féliciter Alassane Ouattara suite à sa réélection (?) pour un troisième mandat ? En tout cas c’est ce que disent Alassane Ouattara et son parti le Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). Le dimanche 15 novembre 2020, le camp Ouattara et sa presse proche ont révélé un courrier de la présidence de la république française dans lequel  Emmanuel Macron aurait adressé ses félicitations à Alassane Ouattara. Mais à l’analyse de cet étrange mot de félicitations, on ne peut que tomber dans le doute. Pas d’en-tête de l’Élysée, message introuvable sur le site de l’Élysée, date manuscrite depuis le 11 novembre 2020. Et c’est le 15 novembre 2020 que le courrier a été rendu public. Le fait le plus étonnant, c’est que les porte-voix de la France  que sont RFI et  France 24 n’en parlent pas. « Ce n’est pas du tout cela le style du président Macron. Ce document qui circule sur les réseaux sociaux est manifestement un fake tout droit sorti des laboratoires du RHDP », commente Jean Bonin du Front Populaire Ivoirien. Pendant ce temps, Guillaume Soro, Présidente de Générations et Peuples Solidaires (GPS)  s’interroge « en ces temps de fake news, est-ce vrai qu’Emmanuel Macron aurait envoyé ce courrier à l’ex-Président  ivoirien? Qui peut me renseigner? Autrement ça serait pis que de l’ingérence surtout que  Jean  Yves Le Drian se disait opposé à l’ingérence » .

 

 

D’ailleurs, la première chaîne de télévision ivoirienne en parlant de ce message dans le journal de 20h n’a fait que le commenter sans toutefois le lire en intégralité.  Face à cette situation, le silence de la France est vu par la majorité des Ivoiriens comme une complicité de l’ancienne colonie. « Analyse de cet étrange mot de félicitations. Daté du 11 novembre 2020 sans communication côté français. Rendu public le 15 novembre 2020 par fuite de la  présidence ivoirienne, obligeant l’Elysée à confirmer. Une mauvaise manière. Une demande d’un régime en panique comme contrepartie aux négociations? », s’interroge Geneviève Goëtzinger, Présidente d’imaGGe et Conseil en stratégie de communication. L’opposition conteste la réélection d’Alassane Ouattara pour un troisième mandat, qu’elle juge inconstitutionnel. Elle avait lancé une campagne de « désobéissance civile » puis proclamé un « Conseil national de transition » censé remplacer Alassane Ouattara. Et la crainte d’une escalade des violences reste présente en Côte d’Ivoire.

 

 

 

Eugène YOBOUET (cp) pour (App) en Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here