Antoine Tiémoko Assalé, maire de la commune de Tiassalé

(Agence de presse panafricaine) -Le conseil municipal de Tiassalé, ville  située à environ 1h 30 de route au nord d’Abidjan, est au front contre la pandémie à Coronavirus (Covid-19). 

 

 

 

Invité au point de presse du gouvernement sur la Covid-19,  le jeudi 25 juin dernier au ministère de la sécurité  et de la protection sociale, Antoine Tiémoko Assalé, a exposé  sur sa stratégie de riposte qui a permise à sa commune d’être épargnée de la Covid-19.  L’un des  grands traits de cette offensive pour les populations selon le confrère Assalé, premier magistrat de Tiassalé est la sensibilisation. << Le conseil municipal de Tiassalé a anticipé sur les mesures prises au plan national, dès l’annonce des premiers cas de Coronavirus dans le pays. Il a pris la courageuse décision de fermer les maquis, les boîtes de nuit, et d’autres lieux de rassemblement, avant même la mise en œuvre des mesures barrières prises par le Conseil National de Sécurité.

Panel

Sans oublier des séances de désinfection des marchés publics. Et cela, après une concertation avec les opérateurs de ces différents secteurs socio-économiques et en liaison avec le préfet de département, Vacaba Koné. L’autre mesure innovante prise par mon conseil concerne la construction sous fonds propres, d’un centre de confinement de dix-huit chambres équipées en électricité, matelas, eau courante et sanitaires, à savoir neuf chambres pour les femmes et les neuf autres pour les hommes.

App

La mise en place avec la direction régionale de la santé, d’une équipe de sensibilisation aux mesures barrières, dans l’ensemble des quartiers et sur les espaces de regroupement marché, etc., le dispositif du lavage des mains tenu, à chaque entrée de la ville, par des équipes de jeunes et d’agents de police, la rencontre de sensibilisation à la mairie avec les chefs de villages et campements de la commune, rencontre avec les corps de métiers (artisans, commerçants, transporteurs de la ville), constituent d’autres dispositions mises en œuvre pour faire barrière à la Covid-19. Ce plan de riposte prend également en compte des tournées de sensibilisation de toute l’équipe mue dans quarante-deux villages et campements à savoir vingt et un dans la commune et les vingt un autres dans la sous-préfecture de Moroko et Tiassalé, ponctuées par la remise, des équipements de lavage de mains ”sceaux, Javel savon liquide, savons solides”, a le maire de Tiassalé à ses nombreux confrère qui prenaient part à cette conférence de presse gouvernementale sur la Covid-19.

 

 

 

Stéphane Beti pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here