Côte d'Ivoire Mamadou Coulibaly
Pr Mamadou Coulibaly, président du parti LEADER

(Agence de presse panafricaine) -L’ensemble de l’opposition ivoirienne a tenu le samedi 10 octobre 2020, un meeting au stade Félix Houphouët-Boigny, situé à Abidjan Plateau. Devant plus de 50.000 militants, le Pr Mamadou koulibaly, président du parti LEADER a révélé Alassane Ouattara. « Lorsqu’il (Ndlr: Ouattara), est arrivé dans notre pays, il y a 30, il a voulu prendre le pouvoir par un coup d’État. Le peuple ivoirien s’est levé, lui a imposé la Constitution et il n’a pas pu prendre le pouvoir. Et c’est le président Henri Konan Bédié qui a été installé.

 

 

 

Ce jour-là, le peuple uni a parlé d’une seule voix et la Constitution a été respectée. Quand plus tard, il a voulu se venger, il a divisé le parti unique qui a éclaté en morceau pour être affaibli. C’est son art, diviser pour régner. Quand il est devenu Président de la République, pour régner tranquillement, il s’est mis à diviser tous les partis d’opposition. C’est son art, diviser pour régner. Aujourd’hui, c’est le peuple de Côte d’Ivoire qu’il veut diviser. En se fondant sur le tribalisme, les connivences politiques, la corruption des institutions, le viol de la Constitution, le viol du Code électoral, la manipulation de la justice, la manipulation des jeunes, la manipulation de l’armée, la manipulation du peuple. Il a voulu nous diviser.

 

 

Il a instauré de nouvelles règles qui ne sont pas constitutionnelles pour diviser ses adversaires à l’élection présidentielle de 2020. Il nous a éjectés sans explication. Heureusement que le Président Bédié, le président Affi, ont accepté de voir que la division, c’est son art. Ils ont refusé cette division. Et c’est le résultat de ce refus qui est là. Une Côte d’Ivoire unie, un peuple uni. Un peuple uni, jamais ne sera vaincu. Du fond de ce stade, que vos voix puissent monter au firmament, traverser le Plateau, parcourir le Plateau et rejoindre Alassane Ouattara là où il est, pour qu’il entende qu’un peuple uni, jamais ne sera vaincu. Qu’il entende la voix des jeunes bloqués à Aboisso, ceux qui sont séquestrés dans les prisons. Un peuple uni, jamais ne sera vaincu  , a prévenu Mamadou koulibaly.

 

 

 

Stéphane Beti correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here