(Agence de presse panafricaine) -Après les étapes d’Arrah jeudi et M’Batto vendredi, où il a eu l’occasion de visiter les actions de développement dans ces départements, le meeting final à Bongouanou, chef-lieu de région, lui a  permis  de lancer un appel aux jeunes ivoiriens après les violations du mois d’août suite à l’appel de l’opposition a manifester contre son 3e mandat.

 

 

 

«Vous les jeunes, ne vous laissez pas instrumentaliser. C’est important, c’est de votre avenir qu’il s’agit. Comme Hamed Bakayoko l’a dit, quand les grands se réunissent lorsqu’il y a des palabres, nous réglons les problèmes entre nous sans vous associer. Pourquoi allez-vous vous battre pour ces gens. Battez-vous pour vous-même, battez-vous pour votre avenir. Faites en sorte que vous ayez des emplois, des familles. Faites en sorte que vos parents soient fiers de vous. C’est cela la Côte d’Ivoire. C’est cela être un bon ivoirien. C’est travailler, de croire au travail et

Le Roi Moronou

Ancienne boucle de cacao qui veut reprendre sa place de choix dans l’essor économique ivoirien,  la région du Moronou connait depuis 2011, un début de développement grâce aux nombreuses réalisations telles que le bitumage des routes, l’électrification rurale en passant par l’adduction d’eau dans plusieurs villages. Au plan social, les femmes du Moronou bénéficient depuis 2015 d’un appui aux initiatives de développement d’une valeur de 360 millions de FCFA dans divers domaines.

Le Couple Présidentielle

Cette visite d’état, a enregistré la présence de la première dame, Dominique aux côtés de son époux et a permis aux femmes du Moronou de bénéficier d’une dotation globale de 1,3 milliards de F Cfa du fonds d’appui aux femmes de Côte d’ivoire (Fafci). Mais également de plusieurs dons en nature et en espèces d’une valeur de 510,5 millions de F Cfa. Un intérêt qui n’est pas fortuit et qui s’inscrit dans la dynamique de raffermissement des relations entre le président sortant et les populations quelque peu désabusées par d’itératifs mots d’ordre de boycott de ce dernier, notamment après l’annonce de sa candidature pour sa propre succession à la présidentielle du 31 octobre prochain.

 

 

Réponses palpables aux attentes

 

 

«En plus de ce qui a été fait, nous avons arrêté les décisions suivantes : le bitumage de l’axe M’batto-Anoumanba-Céchi (40 km), la construction d’un commissariat de police à Arrah, l’érection de la sous-préfecture de Ouélé en département» a annoncé le chef de l’état.

La mobilisation

Il a demandé aux ministres concernés d’étudier les autres doléances formulées par les populations en rapport avec le programme de gouvernance sur la période 2021-2025. « Vous pouvez nous faire confiance, nous exécuterons les projets connus. Je vais rattraper le retard que cette région a observé au cours des quelques décennies. Car comme vous le savez, ce que ADO dit, ADO le fait» a promis le chef de l’état au cours de son meeting de clôture à Bongouanou. Une grande première pour celui qui voudrait présider une fois de plus aux destinées de la Côte d’Ivoire en restaurant son aura de naguère et surtout son statut de locomotive de la sous-région ouest Africaine.

 

 

 

Stéphane Beti de retour du Moronou pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here