, la reine des Baoulé, Nanan Akoua Boni II

(Agence de presse panafricaine) -Sacrifiant au rituel, la reine des Baoulé, Nanan Akoua Boni II a tenu à faire ses révérences à l’ex-premier ministre ce vendredi 17 juillet 2020 accompagnée par une forte délégation incluant de nombreux dignitaires du régime en place, deux heures à peine avant le départ de la dépouille mortuaire vers la mosquée. Si au plan mondain cela s’explique aisément, il n’en est pas de même au plan strictement rituel en pays Baoulé où il est plutôt de coutume que la reine soit plutôt représentée en pareille circonstance.

 

 

 

C’est fort à propos qu’à l’occasion, elle ait pris la parole pour sonner davantage de ralliement de son peuple au régime qui fit du défunt un fils du Chef de l’Etat. Une démarche très importante pour la conservation du pouvoir par un affidé du peuple Baoulé qui de tout temps tiré profit de la présence aux premières loges du défunt PM.

la reine des Baoulé,

Mieux, forte des liens qui unissent les pays Sénoufo et Baoulé, les chefs de tribu, les chefs de village et les enfants que sont l’ensemble des Ivoiriens, il était de bon ton qu’il soit rendu un hommage appuyé au défunt tout en soutenant conséquemment sa famille nucléaire durement éprouvée par ce subit décès. Bien plus, en inaugurant la phase des dons et offrandes à la famille du disparu, elle a galvanisé l’assistance et permis à celle-ci de mesurer au mieux, la perte que représente sa disparition pour la Côte d’Ivoire toute entière.

La Maman du feu Gon coulibaly

Aussi a-t-elle tenu à remercier toute l’assistance tout en l’invitant à davantage de solidarité agissante pour œuvrer à la restauration imminente d’une Côte d’Ivoire résiliente à tous points de vue; à travers son porte-parole.

Les membres de la famille

En somme, un hommage à la fois singulier et poignant qui dès lors interpelle au premier Chef le Président Alassane Ouattara de la République de Côte d’ivoire ; en vue des obsèques officielles qui sont dues au défunt Pm ; étant entendu par ailleurs qu’en pays Baoulé le Chef de l’Etat est considéré comme un chef de famille, eu égard à l’étroitesse de ses liens avec la famille du défunt.

App

 

Jean-Claude Kouassi, ministre des mines et de la géologie, fils Baoulé“La reine Nanan Akoua Boni II au-delà de laisser un message, a souhaité rencontrer le chef de famille, le président Ouattara pour le saluer, lui dire merci et se préparer en conséquence pour les obsèques officielles”.

 

 

 

Stéphane Beti correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here