Pdci-Rda, l'ex-président ivoirien Henri Konan Bédié, 85 ans
(Agence de presse panafricaine) -répondant à leurs demande les représentants des structures et organes du Pdci-Rda, l’ex-président ivoirien Henri Konan Bédié, 85 ans, a annoncé ce samedi 20 juin qu’il sera candidat à l’investiture de son parti (principal parti de l’opposition)  pour l’élection présidentielle du 31 octobre. 
Guide  incontesté du PDCI, l’ex chef de l’État, met ainsi fin à un faux  suspense en acceptant  défendre les couleurs du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny  aux échéances d’octobre prochain tel que lui demande officiellement à se présenter  les responsables du parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).  <<Je viens d’écouter, avec beaucoup d’attention et d’intérêt, vos représentants. Je suis, à la fois, surpris et heureux du contenu de vos messages me demandant d’être candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020. Heureux et fier d’une telle démarche de votre part, je voudrais, exprimer toute ma reconnaissance. Oui chers représentants des structures du parti, je me sens, encore une fois, honoré par cet acte militant, fait de responsabilité, qui démontre votre engagement collectif à mes côtés et la confiance que vous placez en moi.
Henri Konan Bédié accepte d’être candidat
Je reçois cette demande de candidature comme une mission de salut public découlant d’une attente forte de la base >>, a déclaré l’ancien président de la République de Côte d’Ivoire (1993-1999). L’un des principaux responsables du parti, Jean-Louis Billon, qui était présenté comme un candidat possible, a annoncé son retrait en faveur de M. Bédié. Une convention est prévue les 25-26 juillet prochain pour désigner le candidat à la présidentielle  du 31 octobre 2020. Pour cause de la crise sanitaire due au à la Covid-19,   cette convention sera éclatée. Il faut noter qu’aucune autre candidature n’a pas encore été enregistrée à cette convention.  La date limite pour le dépôt des candidatures est le 31 juillet.  Après avoir perdu le pouvoir brutalement le 24 décembre 1999  par un coup d’État militaire, le Pdci-rda reste déterminé à revenir au pouvoir. L’ex-allié  du rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) d’Alassane Ouattara,  pourrait se retrouver en face d’Amadou Gon Coulibaly qui est lui déjà le candidat déclaré  du Rhdp (parti au pouvoir) à cette bataille qui s’annonce rude.
Stéphane Beti pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here