Hommage a Amadou Gon Couliba
(Agence de presse panafricaine) -Depuis mercredi soire  la Côte d’Ivoire a été paralysé par le décès de son premier ministre, ministre du budget et du portefeuille de l’État,  Amadou Gon Coulibaly. Cette lourde disparition a suscité des réactions au sein de la classe politique ivoirienne. Dans un communiqué signé du président du Parti démocratique de Côte- d’Ivoire-Rassemblement  démocratique africain (Pdci-Rda), Henri Konan Bédié , un hommage lui est rendu.
<< Ivoirienne, Ivoirien, mes chers compatriotes, c’est avec une grande consternation que je viens d’apprendre le décès, survenu ce mercredi 08 juillet 2020, de son excellence Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre, Ministre du budget et du portefeuille de l’État, chef du gouvernement de la République de Côte d’Ivoire.Son décès, inattendu ce jour, nous affligé profondément. Grand serviteur de l’État, il reste un exemple de loyauté et de fidélité dans le respect de ses convictions politiques. En ces douloureux moments, je voudrais en mon nom personnel, et celui de ma famille et de mon parti,le PDCI-RDA,adresser mes sincères condoléances et ma compassion à son épouse, à ses enfants et à sa famille. Je voudrais également ,de façon particulière adresser mes sincères condoléances au président Alassane Ouattara président de la République de Côte-d’Ivoire qui perd un fidèle et loyal collaborateur.  Que le Tout-Puissant fortifie ses enfants et son épouse pour qu’il surmontent, dans la prière et le recueillement cette pénible et douloureuse épreuve.  Que l’âme de son excellence Amadou Gon Coulibaly repose en paix>>.
Le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’Guessan,  a quant lui présenté ses condoléances les plus sincères à sa famille, au chef de l’État, au RHDP, à la communauté musulmane , à toute la classe politique ivoirienne. << J’ai appris à la suite du communiqué du secrétaire général de la présidence,  avec beaucoup de consternation, le décès, le 8 juillet 2020,  du Premier ministre,  Amadou Gon Coulibaly.  Son retour,  après des soins en France,  avait suscité beaucoup d’espoir de le revoir assumer les messages qui lui sont assignées à la primature ainsi que les activités liées à ses ambitions politiques,  dans le cadre du Rhdp,  sa famille politique qui  l’a  désigné comme candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020.  Le FPI, en ces circonstances douloureuses, présente  ses condoléances au Président de la République dont il fut un collaborateur fidèle et loyal et qui n’a jamais cessé de lui témoigner sa confiance, mais aussi au gouvernement, au Rhdp ainsi qu’à son épouse et ses enfants.  Dans l’approche républicaine et l’élan  de  solidarité fraternelle  le front populaire ivoirien ne manquera pas de s’associer aux cérémonies d’hommage à l’illustre disparu,  grand serviteur de l’État ivoirien>>.
Via le canal de Twitter, l’ex président de l’Assemblée nationale , Guillaume Kigbafori Soro en exil à Paris a présenter ses condoléances à sa famille et au président de la République durement éprouvé par la disparition de son homme de main. <<j’apprends , ce soir,  le décès du premier ministre de la Côte d’Ivoire, monsieur Amadou Gon Coulibaly avec qui j’ai partagé une longue fraternité.  Même si c’est temps-ci, je n’ai pas eu l’opportunité de lui parler. En  cet instant de grande tristesse pour ma famille et moi,  nos pensées vont à l’endroit de son épouse et de ses enfants. nos épouses et nos enfants se fréquentent depuis la longue traversée du désert des années 2002 en France. ces liens n’ont jamais jamais été  érodés,  en dépit de l’atmosphère politique ambiante. Ensuite au couple présidentiel que je sais meurtri par ce subit décès.  Enfin à la Côte d’Ivoire qui  perd un  de ses fils,  particulièrement la région du poro. Je présente mes sincères condoléances à chacun et à chacune.  Que ces moments douloureux nous amènent à méditer la condition humaine et le jeu politicien  >>.
Dès l’annonce officielle du décès du Lion du Poro, le Fondateur de Liberté et démocratie pour la République (Lider), Mamadou Coulibaly, s’est toute suite incliné devant sa mémoire. << Je viens d’apprendre le décès du Premier ministre,  Amadou Gon Coulibaly. Je  l’avais rencontré  quelques fois, même s’il y a très longtemps de cela.  Nous n’étions  pas du même bord, nous n’avions pas la même conception de la politique ,mais c’est le premier ministre de la République de Côte d’Ivoire qui est décédé et je présente mes condoléances à sa famille,  à ses proches, au président de la République, à l’ensemble du gouvernement et aux peuples de Côte d’Ivoire.  je salue sa mémoire et je prierai , mes amis prierons pour que le très haut lui pardonne ses péchés et lui ouvre les portes du paradis >>.
Le directeur exécutif du Rhdp Adama Bictogo réagissant à notre micro a déclaré que la jeunesse  ivoirienne vient de perdre un modèle,un homme de compétence et de loyauté.
<<pour moi personnellement, je perds un grand frère,  un ami,  un compagnon . La jeunesse ivoirienne vient de perdre un modèle, un homme de compétence,  de loyauté.   Tout  ce que nous pouvons souhaiter,  c’est que son âme repose en paix . J’appelle tous les militants et sympathisants du Rhdp à rester debout.  Nous devons poursuivre. Il demeure pour nous et pour toujours Amadou Gon Coulibaly c’est un moment très difficile sur le plan humain , affectif et aussi politique. Il a été choisi pour être notre candidat à la présidentielle.  Aujourd’hui, il s’en est allé. Il laisse un grand vide. Le  président du Parti s’adressera  aux militants dans les jours qui viennent.  Pour l’heure,  nous voulons pleurer son départ.  Je demande à tous les hommes de Dieu de prier pour le repos de son âme >>.
De nombreuses réactions des populations sont en cours dont nous vous proposerons dans nos prochains articles.
  Stéphane Beti correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here