Rencontre d'échange des forces vives du tout nouveau District Autonome des Montagnes
(Agence de presse panafricaine) -Les filles et fils des régions du Tonkpi, du Guémon et du Cavally regroupés au sein du district des montagnes ont répondu massivement, ce samedi 2 avril 2021, à l’appel du président dudit district à la caistab du Plateau ( Abidjan).
 Trois mois après sa nomination par le président Alassane Ouattara, en qualité de Ministre,  Gouverneur du District Autonome des Montagnes, le Dr Albert Flindé, a réuni Les élus et cadres issus de sa zone de gouvernance afin d’informer ceux-ci de sa nomination et de sa mission. «La raison principale de la rencontre de ce matin, c’est de vous annoncer cette bonne nouvelle qui va booster, je le pense et je le souhaite, le développement de notre région.Le chef de l’État m’a fait l’honneur d’être le Ministre,  Gouverneur en m’accordant sa confiance par la nomination du vendredi 18 juin 2021», a t-il informé avant de promettre que son équipe et lui travailleront  pour améliorer les conditions de travail et de vie des populations.
côte d'ivoire
Le Dr Albert Flindé explique les prérogatives de ses fonctions
Poursuivant, le Ministre,  Gouverneur a expliqué les objectifs du district. « Le président de la République SEM Alassane Ouattara à la première réunion du conseil des ministres, le 14 Septembre dernier a dit devant la presse nationale et internationale que les districts servent à renforcer l’efficacité de l’action gouvernementale en portant le développement et le progrès social dans des aires géographiques beaucoup plus étendues», a fait savoir Albert Flindé. En outre, Albert Flindé a indiqué que la mission du district s’inscrit globalement dans les 2 cadres administratifs. Selon lui, c’est d’abord un instrument de déconcentration c’est-à-dire le prolongement des ministères dans les airs géographiques reculés mais aussi et surtout dans le processus de décentralisation où on a les organes élus qui ont les  communes, les conseils régionaux.«Cette double facette d’être dans la déconstruction et dans la décentralisation, dans l’un comme dans l’autre, le district est chargé d’assurer la coordination, le suivi, l’évaluation de la bonne exécution des programmes pour que la population en bénéficie»,  a t-il souligné.
 la caistab du Plateau
la caistab du Plateau
Le Ministre Émile Constant Bombet, cadre du district et du PDCI quant à lui a rappelé que la conception théorique des structures en est une  chose et leur animation en est une autre. ‹‹ Puisqu’il s’agit là  des hommes et là où il y a des hommes, il faut beaucoup plus de subtilités, pour que la cohésion, l’harmonie soient une réalité. Pour la réussite de cette mission, il faut pouvoir avec souplesse et compétence donner à chacun sa place pour qu’il ait une harmonisation, une cohérence qui doit être dans l’intérêt des populations concernées», a t-il conseillé. À la sortie de cette rencontre, Lanciné Diabaté Kalifa dit LDK, jeune directeur de société s’est dit heureux de cette réunion  des forces vives du District des Montagnes.«Tous ceux dont on voyait et rêvait de rencontrer une fois tout petit, on les a tous vu ce matin dans la salle grâce à l’invitation du Ministre, Gouverneur», s’est-il réjouit.
Et de souligner que la jeunesse a et occupera  une place dans cette nouvelle zone administrative. Par ailleurs, il a rappelé que  toute politique de développement qui n’a pas comme fondement la jeunesse n’est pas très sûre d’aboutir.‹‹Nous avons tous une place dans ce train pour impulser notre jeunesse, notre dynamique afin d’accompagner aussi notre papa Ministre, Gouverneur a réussir cette noble mission››, a-t-il conclu. C’est lors du Conseil des ministres du 09 juin 2021 à Abidjan, que  Mamadou Coulibaly,  porte parole du gouvernement a annoncé la création de 12 nouveaux districts autonomes . Ces 12 nouveaux Districts autonomes créés sont, notamment, les Districts du Bas-Sassandra, de la Comoé, du Denguélé, de Gôh-Djiboua, des Lacs, des Lagunes, des Montagnes, de Sassandra-Marahoué, des Savanes, de la Vallée du Bandama, du Woroba et du Zanzan.
 Stéphane Beti,correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here