(Agence de presse panafricaine) -Depuis le jeudi 30 janvier 2020 à Abidjan,  la côte d’ivoire  et la Banque africaine de développement (BAD) se sont engagés  à renforcer leur coopération, à travers un portefeuille plus performant.

C’était à l’occasion d’une revue du portefeuille de l’institution dans ce pays. Au cours des dernières années, le portefeuille a connu un accroissement important, passant de 367 milliards de F Cfa à environ 1424 milliards de F Cfa entre 2015 et 2019. Pour le mois de janvier 2020, ce sont environ 37 opérations qui sont financées par la BAD. On note que le portefeuille consacre 45, 7% de ses ressources aux infrastructures de transport, 23,2% à l’énergie, 20% à l’agriculture, etc. Cette rencontre était présidée par le Premier ministre Amadou Fin Coulibaly. Elle a vu la participation du Vice-président, Développement Régional, Intégration et prestation de services de la BAD, Khaled Shérif.

Ils ont tous les deux salué les remarquables performances économiques réalisées par la Côte d’Ivoire, avec un taux croissance d’environ 8%  depuis 2012. Suffisant pour justifier la sollicitude constante de cette institution financière et bancaire à l’endroit de ce pays.

 

Abdou Diof pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here