(Agence de presse panafricaine) -Pour ce faire, le Sofitel hôtel ivoire d’Abidjan a servi de cadre pour cet anniversaire particulier qui coïncide avec la promulgation d’une nouvelle loi qui marquera un tournant important dans ledit secteur tant celle-ci garantira une meilleure maîtrise et un contrôle plus actif du secteur des jeux qui peut offrir un terreau favorable à la fraude et au blanchiment des capitaux, non sans y adjoindre l’avènement de nouveaux types de jeux adossés sur les Ntic comme le révélait le premier ministre qui présidait ledit anniversaire.

 

En 50 ans, il est inéluctable que  la LONACI s’est astreinte autant aux fluctuations de son marché traditionnel sans pour autant connaître une dégradation de ses performances notamment sous les auspices du directeur général Dramane Coulibaly. Aussi lui a-t-il été rendu un hommage singulier, tant il est vrai qu’il a engagé l’entreprise à poursuivre ses efforts en vue d’améliorer ses résultats, d’amplifier ses actions de développement local et de lutter contre la pauvreté, toutes choses qui lui ont conféré la qualité d’entreprise publique citoyenne. a preuve, la LONACI est très engagée aux côtés du gouvernement dans la lutte contre la pauvreté. Depuis quelques années, elle réalise des investissements à caractère social et s’affirme progressivement comme pourvoyeuse non négligeable d’emplois directs et indirects avec un réseau commercial qui emploie aujourd’hui plus de 10 000 âmes»,  a ajouté le premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

 

Adaptabilité et performances continues

Selon ce dernier en effet, la LONACI fait partie de ces entreprises publiques où la participation financière publique est majoritaire et dont le gouvernement est fier compte tenu de sa gestion rigoureuse et des innovations continues apportées par ses managers : «Si la LONACI se porte bien aujourd’hui, c’est parce qu’elle a su s’adapter à l’évolution du temps, en se modernisant d’année en année», a souligné le premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. A titre de rappel, en  1970 date de sa  création, la LONACI a su s’adapter aux évolutions du marché, appuyée par l’Etat», elle avait auparavant situé le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly. Il a également réitéré ses félicitations à la première entreprise citoyenne ivoirienne, pour «sa contribution à l’édification de la Côte d’Ivoire émergente». de plus, le premier responsable de l’entreprise auprès du gouvernement a exalté le «management efficace» du directeur général de la LONACI qui lui a valu, en plus de son engagement social, de se hisser au 3ème rang des sociétés d’Etat les plus performantes, lors de la première édition du Prix organisée en 2019.

 

et, selon Dramane Coulibaly, son directeur général «La LONACI se porte bien… »,Et de citer, entre autres, la diversification de l’offre de jeux, la croissance du chiffre d’affaires qui a connu un bond de 123% pour l’exercice écoulé, passant à 205 milliards FCFA en 2019, sans omettre un montant de plus de 300 milliards FCFA distribué aux gagnants au cours des cinq dernières années et la réalisation de nombreuses infrastructures socio-communautaires.Il a rappelé la double mission de son entreprise à savoir proposer des jeux de hasard dans des conditions de sécurité et transparence que seul l’état peut garantir et réaliser des investissements à caractère social ou culturel au bénéfice de l’ensemble de la communauté.  S’exprimant également à l’occasion,  le président des loteries d’Afrique (ALA), Amadou Samba Koné  a encouragé Dramane Coulibaly, DG DE LA LONACI à poursuivre ses efforts pour placer celle-ci parmi les plus performantes du continent. Au total, Les festivités du 50ème anniversaire de celle-ci se déclinent en plusieurs activités qui s’étendront sur toute l’année 2020, autour du thème « Ensemble relevons les défis de l’innovation et de la responsabilité sociétale».

 

Abdou Diof pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here