ouverture solennelle de la session 2021
(Agence de presse panafricaine) -Le Président Jeannot Ahoussou-Kouadio, a procédé, ce mardi, à l’ouverture de la session ordinaire 2021 du Sénat. 
Dans son discours d’orientation, il a présenté les grands axes de l’action de son institution pour cette année. Ainsi, les sénateurs auront à plancher sur diverses questions préoccupant les populations. Il s’agit, notamment, de l’école, de la santé, de l’environnement et la transformation numérique de la société. Concernant le premier point, le président du Sénat a exprimé sa satisfaction pour la place prépondérante que le gouvernement accorde à l’éducation en construisant de nouveaux établissements. Néanmoins, il a invité à l’amélioration du niveau des enseignements. «Avec plus de 40 mille salles de classes et 232 collèges construits de 2014 à 2020, le sénat  voudrait constater, avec satisfaction, que l’école est restée l’une des priorités absolues du gouvernement. Cependant, il convient de mettre le doigt sur la qualité des enseignants et des apprenants», a-t-il conseillé.
Concernant la santé,  le patron du Sénat a félicité le gouvernement pour ses actions vigoureuses qui ont permis de contenir la pandémie à Corona virus en Côte d’Ivoire.
Sénat
Le vénérable germain Ollo
En outre, Ahoussou-Kouadio a souligné que les questions environnementales figureront dans l’agenda du sénat cette année. «Les questions liées à la préservation de l’environnement devront également faire l’objet d’attention soutenue de notre part. L’érosion côtière met en péril les moyens de subsistance des habitants du littoral. Le changement climatique impacte notre agriculture, les braves populations paysannes ne maîtrisent plus le cycle des saisons fortement perturbé», a-t-il souligné. Au niveau de la digitalisation de la société,  le président du sénat a déploré les dérives et les travers induits par les nouvelles technologies. «La révolution numérique mérite un encadrement adéquat à bien d’égards quant à son usage. Il est temps de mener une offensive tous azimuts contre les Fake news aux conséquences insoupçonnées pour nos familles et notre société», a exhorté Jeannot Ahousso Kouadio.
Côte d'Ivoire
Photo de famille
Les sénateurs ont favorablement accueilli le discours d’orientation de leur président.  « Nous allons faire l’évaluation de la politique du gouvernement. Notamment, de l’école,  de l’environnement et la remontée des eaux. Vous savez que je suis de Bassam où nous sommes fortement touchés par l’érosion côtière. Nous   parlerons également des plantes des ivoiriens face au système de santé. Pas qu’il n’y ait pas d’équipements, mais ils disent être mal accueillis dans les centres de santé. Ce sont des éléments sensibles qui bouleversent l’écosystème politique», a déclaré le vénérable Ollo Germain, Sénateur du Sud-Comoé. Son collègue  Coffi Michel Benoît  a exprimé l’impatience des sénateurs à se mettre à l’œuvre pour traiter tous les projets de loi et toutes les questions qui leur seront soumises. «Nous sommes d’attaque pour cette législature qui s’ouvre et nous sommes prêts à examiner toutes les lois qui nous serons soumises», a-t-il indiqué. La session 2021du Sénat s’est ouverte en présence du Premier ministre Patrick Achi, des présidents d’institutions et des membres du corps diplomatique.  Ses travaux s’achèveront en  décembre prochain.
 Stéphane Beti, correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here